F1 - GP des Pays-Bas : Après le fiasco, Ferrari s'explique

A nouveau dans la tourmente après une erreur manifeste qui a coûté le podium à Carlos Sainz, Ferrari a mis les choses au clair. Inaki Rueda, le responsable stratégie de la Scuderia, explique pourquoi la décision d'arrêter son pilote espagnol a été prise précipitamment, ce qui a engendré un arrêt très long et complétement raté.

Une fois n'est pas coutume, Ferrari s'est une nouvelle fois sabordée lors du Grand Prix des Pays-Bas remporté par Max Verstappen. La faute à un arrêt précipité de Carlos Sainz, alors en troisième position de la course. L'Espagnol ne terminera seulement huitième, très déçu. Les observateurs cherchaient à comprendre cette erreur de la Scuderia qui en a enfin dévoilé les explications.

« L’arrêt au stand de Carlos est arrivé plus tard que d’habitude »

Inaki Rueda a clarifié le flou qui régnait autour du fiasco de l'arrêt au stand raté de Carlos Sainz. « La première série d’arrêts aux stands est arrivée assez tôt. Les gens ont commencé à s’arrêter aux alentours des tours 10, 12, 13 et 14. Cela nous a donné une fenêtre d’opportunité pour rentrer aux stands. Avec Carlos, nous étions menacés, nous avions deux Mercedes et une Red Bull qui pouvaient potentiellement s’opposer à lui. Un dépassement à ce moment de la course aurait signifié que Carlos leur aurait donné la position. L’arrêt au stand de…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com