F1 - GP des Pays-Bas : Après son coup de gueule, Lewis Hamilton fait son mea culpa

Ce dimanche, Lewis Hamilton a laissé éclater sa rage après le Grand Prix des Pays-Bas. Victime de la stratégie de Mercedes, le Britannique a tenu des mots durs envers son équipe. Mais une fois la pression redescendue, le pilote de 37 ans a regretté ses paroles et a immédiatement présenté ses excuses.

La fin du Grand Prix des Pays-Bas n’a clairement pas plu à Lewis Hamilton. Alors qu’il se battait pour la victoire après la sortie de la voiture de sécurité, le septuple champion du monde a été victime de la stratégie de Mercedes. Contrairement à Max Verstappen, qui a troqué ses pneus durs contre des tendres, Lewis Hamilton est resté sur ses gommes médiums. Sauf que cela lui a été fatal à la relance puisqu’il s’est rapidement fait dépasser par le pilote de Red Bull, puis par George Russell et Charles Leclerc. Alors qu’il pouvait se battre pour la victoire, Lewis Hamilton a finalement terminé quatrième. Et après la course, le Britannique a laissé exploser sa rage à la radio. «C'était une c*nnerie monumentale. Je n'arrive pas à croire que vous m'ayez entubé. Si vous saviez comme je suis énervé !» a-t-il pesté. Mais quelques minutes plus tard, la tension est redescendue et Lewis Hamilton a présenté ses excuses à Mercedes.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com