F1 - GP des Pays-Bas - Jarno Zaffelli : « Les bankings à Zandvoort, une chance supplémentaire de dépassement »

·2 min de lecture

L'architecte italien en charge des modifications sur la piste de Zandvoort (Pays-Bas) espère que les deux virages en fort dévers qu'il a dessinés pour le circuit néerlandais vont favoriser les dépassements et le spectacle. L'Italien n'est pas aussi connu qu'Hermann Tilke, qui possède depuis plus de vingt ans un quasi-monopole architectural sur les nouveaux tracés de la F1. Pourtant, Jarno Zaffelli et l'entreprise Dromo, pour laquelle il travaille, n'en sont pas à leurs débuts que ce soit en MotoGP ou en F1 où le cabinet italien a déjà bien oeuvré, comme pour les modifications d'Abu Dhabi que l'on découvrira en fin de saison. En ce qui concerne Zandvoort, l'architecte tenait à montrer « en vrai » sa fierté, les « bankings » qui doivent permettre, selon lui, de résoudre la grande faiblesse de la piste batave, celle de ne pas offrir de dépassements. lire aussi Kimi Räikkönen, les adieux givrés d'Iceman « Comment avez-vous travaillé pour remettre à niveau ce tracé ?
Comme à chaque fois, j'essaye d'abord de comprendre la piste et de savoir comment je peux respecter son esprit. Je laisse le circuit parler. Quels sont les principaux changements que vous avez apportés ? Les" bankings" ?
Ce n'est pas de mon fait. Il s'agit d'abord d'un choix des propriétaires de la piste. Les deux virages en fort dévers sont une solution d'ingénierie pour résoudre une faiblesse structurelle de cette piste. Ses lignes droites ne sont pas assez longues. Et c'est ainsi qu'est venue l'idée de ces "bankings". La FIA nous a dit qu'une pente de 15° permettrait aux F1 d'aller à fond pour rallonger la ligne droite des stands. C'est la raison du dévers du dernier virage. Pour ce qui concerne, celui du virage 3, c'est comme un plus. Nous avons dû déplacer cette courbe pour faire un peu de place au paddock. Et comme nous avions les machines, nous avons décidé de tenter quelque chose d'encore plus spectaculaire. Ce virage est comme un bol. Il y aura plein de lignes différentes à tenter, surtout si vous commettez une erreur au virage précédent. Et si, vous faites une faute dans ce "banking", vous le payerez cher dans la section rapide qui suit et qui va jusqu'au virage 7. Y aura-t-il un endroit pour dépasser ?
Très bonne question (il sourit). C'est aux pilotes de le faire. Toutes les catégories qui ont déjà tourné ici y sont arrivées. Au virage 1, au 3, au 9 ou au 10. Bien sûr, les F1 n'ont pas encore roulé ici... On va vite savoir. J'espère qu'ils vont dire que ce genre de design, qui est unique, est une chance supplémentaire de dépassement. » lire aussi Le calendrier de la saison

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles