F1 - GP du Portugal - Le carnet de notes du GP du Portugal

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Qui a brillé sur le circuit de Portimão ? Qui est passé au travers ? Retrouvez notre carnet de notes du GP du Portugal remporté ce dimanche par Lewis Hamilton. Une excellente note pour l'ensemble de son oeuvre. Battre le record de 91 victoires de Michael Schumacher mérite évidemment un immense coup de chapeau. Chahuté par son coéquipier et Carlos Sainz dès le premier virage, Lewis Hamilton a gardé son sang-froid pour maîtriser sa Mercedes sous la pluie aussi fine qu'elle se fait rare du côté de l'Algarve. lire aussi Les 92 victoires de Lewis Hamilton en chiffres Rapidement en tête de la course, le Britannique n'a guère eu à forcer son talent ensuite pour s'imposer, seulement à profiter au maximum de sa Flèche noire pour claquer les meilleurs temps, tour après tour. Un succès tranquille pour sa Majesté, et une ligne de plus dans son livre d'or personnel. Une fois encore, le pilote français a fait briller les couleurs d'Alpha Tauri et ne cache pas son plaisir. Pierre Gasly a terminé dans le Top 5 pour la sixième fois de sa jeune carrière en Formule 1 et il a vraiment « kiffé » ! Parti de la neuvième place sur la grille, le pilote de 24 ans a su conserver un très bon rythme et profiter de son DRS pour réaliser de nombreux dépassements jusqu'à décrocher la cinquième place.

Il s'est fait une belle frayeur dans une ultime bataille avec Sergio Pérez, au bout de la ligne droite, qui s'est décalé brusquement juste avant le freinage du premier virage. Rien qui ne découragea le Rouennais qui, sur le tour suivant, au même endroit, se débarrassa du Mexicain par une manoeuvre pleine de sang-froid et de maîtrise, et ça fait 45 points sur les cinq derniers Grands Prix. Contesté pour sa « mauvaise conduite » face à Pierre Gasly, Sergio Perez mérite d'être mis en lumière et d'obtenir un bon point. Au volant de sa Racing Point, le Mexicain a tout simplement été élu « Pilote du jour » de ce Grand Prix du Portugal. Après un tête-à-queue qui l'a envoyé directement dans l'herbe au premier tour à la suite d'un contact avec Max Verstappen, Sergio Perez a opéré une remontée incroyable depuis la dernière place. lire aussi Le film de la course Le natif de Guadalajara a grimpé jusqu'à la cinquième position même s'il a chuté au septième rang dans les derniers hectomètres de l'épreuve sous la pression de Pierre Gasly et des pneus morts. On doit associer Renault à ce prix d'excellence. Suite au podium de Daniel Ricciardo au dernier Grand Prix de l'Eifel, attendu depuis près de dix ans, la marque française a réussi à placer ses deux bolides dans les points.

Partis respectivement de la onzième et dixième place sur la grille, Esteban Ocon et Daniel Ricciardo ont fini huitième et neuvième, offrant ainsi 6 points à Renault qui reste dans la roue de McLaren (4e) au classement constructeur. Une course exécrable pour l'autre pilote de Racing Point. Une de plus. Déjà pour avoir accroché Lando Norris sur une attaque kamikaze par l'extérieur sur le vibreur au bout de la ligne droite, qui lui a valu un aileron avant fracassé.

Mais aussi pour une grande partie de sa course passée en dernière position et pour les deux pénalités de 5 secondes prises après le drapeau noir et blanc. Et tout ça pour finalement plonger le nez en avant dans son stand et mettre le pied à terre. Bref... lire aussi Calendrier/résultats de la saison 2020 de F1