F1 - GP du Portugal - Lewis Hamilton, deuxième des qualifications du GP du Portugal : « Je n'avais simplement pas une super adhérence »

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Deuxième des qualifications du Grand Prix du Portugal derrière Valtteri Bottas samedi, le septuple champion du monde Lewis Hamilton s'en voulait d'avoir choisi l'option de chausser des pneus medium lors de la Q3. Lewis Hamilton (Mercedes, 2e des qualifications du Grand Prix du Portugal derrière Bottas) : « C'était une séance difficile, je pense que ce n'était facile pour personne ici, surtout qu'il y avait du vent et que cette surface était très glissante. Cette séance a été très brouillonne pour moi. La Q1 n'a pas été bonne, en Q2, je n'ai fait qu'un bon tour et je dirais que dans toute la séance, je n'ai fait qu'un seul bon tour. La Q3 a été très mauvaise. Valtteri a fait du super travail, vu les conditions dans lesquelles nous sommes. (Chausser les pneus mediums) n'était probablement pas la bonne décision. Les pneus sont trop durs ici, donc ils ne fonctionnent pas très bien avec cet asphalte, et par conséquent, nous devons faire des tours supplémentaires pour les mettre en température. En fin de compte, je n'avais simplement pas une super adhérence et je n'ai donc pas pu faire le meilleur travail qui soit. » Max Verstappen (Red Bull, 3e des qualifications) : « Les qualifications ont été très difficiles, je me suis beaucoup battu pour trouver de l'adhérence. Le premier tour en Q3 était plutôt bon. Je suis sorti de la piste (au virage 4), mais je savais que nous pouvions faire un autre tour. Dans le dernier secteur, il y avait une voiture devant nous (Vettel). Ça m'a perturbé, surtout avec la faible adhérence et le vent de face, et ça m'a coûté beaucoup de temps. Le tracé est incroyable mais l'adhérence n'est vraiment pas agréable. J'ai commencé les qualifications très lentement, je n'avais pas d'équilibre. Nous sommes arrivés à un point où j'étais plus heureux mais j'ai perdu du temps en devant faire des compromis. » lire aussi La grille de départ Carlos Sainz (Ferrari, 5e des qualifications) : « Je me sens bien après ces qualifications, surtout parce que j'ai senti des progrès, et les temps au tour le confirment. Aujourd'hui, j'avais l'impression de mieux conduire la voiture ; J'ai changé deux ou trois choses depuis Imola sur mon style de conduite et deux ou trois choses également dans la configuration. C'est beaucoup d'essais et d'erreurs, aller dans un sens, revenir, aller dans l'autre sens. Nous continuons à essayer beaucoup de choses et aujourd'hui nous avons réussi à faire un bon tour en Q3 pour être dans le top 5, alors continuons ainsi. » Daniel Ricciardo (McLaren, 16e des qualifications) : « Je n'ai pas encore de réponses sur ma position, c'est arrivé si vite. Je sais qu'en Q1 les tours de piste ont été délicats, surtout dans le dernier secteur. C'était vraiment difficile de s'accrocher. Mais savoir pourquoi nous avons lutté, ou pourquoi il était difficile de faire un tour n'est pas très clair pour le moment. Partir de la 16e place, n'est certainement pas un résultat dont je me satisfais. » lire aussi Esteban Ocon (Alpine) : « On est plus forts »