F1 - GP du Portugal - Valtteri Bottas (Mercedes) meilleur temps de la première séance d'essais libres du GP du Portugal

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Valtteri Bottas a réalisé le meilleur de la première séance d'essais libres du GP du Portugal, après un week-end compliqué à Imola voilà deux semaines. Meilleur temps pour Valtteri Bottas (1'19''648) à l'issue d'une première séance d'essais libres plutôt tranquille, ce vendredi à Portimao dans le cadre du GP du Portugal. Pas d'incident notable en piste ni de soucis techniques ayant durablement immobilisé une monoplace aux stands. Tout juste aura-t-on vu Lewis Hamilton demander après son premier roulage que l'on modifie « sérieusement » les réglages initiaux de sa Mercedes. « Je n'ai pas de grip, la voiture est inconduisible, je rentre au box », lâchera-t-il à son ingénieur. On n'allait guère l'entendre ensuite, le Britannique alignant les tours, mais sans dominer la séance, en dehors du premier secteur ou il réussissait à prendre le meilleur temps tour après tour. lire aussi Résultats Derrière le Finlandais, Lewis Hamilton allait donc se contenter du cinquième chrono à 0''319 de son coéquipier qui, deux semaines après avoir erré en milieu de peloton tout au long du GP d'Émilie-Romagne à Imola, avait fini dans les graviers, voiture explosée après un choc violent à haute vitesse avec son nouveau meilleur ennemi George Russell (Williams). Derrière Bottas, les deux Red Bull allaient une fois de plus prouver qu'elles avaient le potentiel pour vaincre. Deuxième temps pour Max Verstappen à 0''025 et troisième chrono pour Sergio Perez à 0''198. Avec un Néerlandais se plaignant du comportement erratique de ses gommes et de soubresauts désagréables à haute vitesse. Leclerc motivé, Gasly dans le coup La confirmation est venue du duo Ferrari, capable de jouer le rôle de troisième force du plateau, avec le quatrième temps de Charles Leclerc (0''236). Le Monégasque se félicitant des « résultats positifs qui ont boosté la confiance et la motivation de l'équipe et des bons souvenirs de 2020 sur cette piste où la Ferrari s'était montrée plutôt à son aise. Donc toutes les raisons d'y croire. » Carlos Sainz est un peu plus loin, mais il est parti à la faute sur son dernier tour lancé, sa 9e place ne reflète pas son vrai potentiel. lire aussi Le nouveau format ne fait pas rêver les pilotes Côté Français, Pierre Gasly, c'est devenu une habitude, décroche un joli sixième temps (0''796) devant l'étonnant George Russell sur sa Williams (0''881) visiblement revanchard après avoir dû s'excuser publiquement d'avoir été trop agressif dans son attaque sur Bottas voilà deux semaines à Imola, avec accident à la clef. Esteban Ocon est à sa place avec l'Alpine (10e) et devant Alonso (14e). Déception chez Mc Laren avec le 8e temps pour Norris et le 12e seulement pour Ricciardo qui a décidément du mal avec sa nouvelle F1. Vettel étourdi En fond de grille, le Russe Nikita Mazepin (Haas) frôle le ridicule avec un retard de 4''576 sur Bottas et, plus grave, un déficit de près de deux secondes sur le 19e Nicholas Latifi (Williams). Pour conclure, Sebastian Vettel est toujours en galère (16e temps). Que la F1 soit rouge ou verte, l'Allemand a perdu sa magie. Et sa concentration... On l'aura ainsi vu s'arrêter devant le stand McLaren en pleine séance au lieu du sien. « Il n'y avait personne, je me demandais pourquoi », sourira-t-il au micro. Pas brillant pour un quadruple champion du monde. Et pas sûr que cela amuse longtemps papa Stroll, propriétaire de l'écurie Aston Martin. lire aussi Classement général du Championnat