F1 - GP du Portugal - Valtteri Bottas : « Je veux féliciter Lewis (Hamilton) pour son exploit »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Valtteri Bottas (Mercedes) n'a pas manqué de féliciter son coéquipier Lewis Hamilton pour son record de victoires en Grand Prix après son succès à Portimão. Le Finlandais a également avoué ne pas avoir compris le manque de vitesse de sa monoplace. Valtteri Bottas (Mercedes, 2e) : « Je veux tout d'abord féliciter Lewis pour son exploit qui le fait entrer dans l'histoire du sport. Certaines personnes pensaient qu'il était impossible de battre ce record mais Lewis a prouvé le contraire. Pour ma part, je partais du côté droit de la piste qui était un peu glissant. Cela a dû sembler bizarre aux spectateurs mais il y avait pas mal de pluie dans les premiers tours et cela glissait beaucoup. Pour moi, le principal problème était le manque de vitesse que je ne comprends pas vraiment... » lire aussi Hamilton signe au GP du Portugal sa 92e victoire Max Verstappen (Red Bull, 3e) : « Lewis me disait qu'il voulait porter le record le plus haut possible pour me donner le plus de mal possible à le rattraper. C'est une performance incroyable et je pense qu'il ira bien au-delà de 100 (victoires) donc il va m'obliger à courir jusqu'à plus de 40 ans. Mais c'est une bonne motivation. Il semble aussi en bonne voie pour conquérir son 7e titre, ce qui est extraordinaire. Tout le monde sait qu'il va très vite mais il est aussi très régulier et fait très rarement des erreurs. » lire aussi Le film de la course Charles Leclerc (Ferrari, 4e) au micro de Canal + : « Il n'y a pas eu de chance aujourd'hui, c'était juste notre niveau de performance général, donc c'est bien pour la confiance du team, pour ma confiance aussi. Ça faisait quelques week-ends que l'on était très bien en qualifications, mais en course on galérait pas mal. Aujourd'hui, enfin, on a une course où on était rapide.

Sur le début de course) C'était très, très compliqué, mais après on s'est bien rattrapé, on était très rapide tout le long de la course, donc je suis très content. J'ai aussi été très perturbé car j'ai demandé à la radio s'il pleuvait et ils m'ont dit qu'il ne pleuvait absolument pas, alors que je voyais sur la piste qu'il pleuvait. Au bout d'un moment, je pensais qu'il y avait une voiture devant moi qui perdait de l'eau ou quelque chose. Finalement, après j'ai compris qu'il pleuvait vraiment ! C'était un peu la galère les premiers tours mais une fois dans le rythme, ça allait beaucoup mieux.