F1 - GP de Russie - Le carnet de notes du Grand Prix de Russie

L'Equipe.fr

Qui a brillé à Sotchi, qui s'est loupé? Retrouvez notre carnet de notes du Grand Prix de Russie, avec plus ou moins de bonne foi.Valtteri Bottas : 18/20Dominé par les Ferrari samedi lors des qualifications, mais déjà le meilleur des pilotes Mercedes, Valtteri Bottas a renversé la situation dimanche, alors que son coéquipier Lewis Hamilton était complètement dans la nasse. A 27 ans, après 81 départs en Grand Prix, le Finlandais fait son entrée dans le cercle des vainqueurs en F1. Il doit principalement son premier succès à son excellent départ derrière les monoplaces italiennes, qui lui a permis de se retrouver en tête au premier virage. Il a ensuite imposé son rythme pour prendre quelques secondes d'avance, et a su résister au retour de Sebastian Vettel en fin de course. Une belle partition pour le Finlandais, qui démontre qu'il faudra compter sur lui pour le titre mondial.Le classement de la courseLe classement des pilotesForce India : 15/20Neuvième et dixième lors des qualifications, Sergio Perez et Esteban Ocon ont fait encore mieux en course en gagnant chacun trois places. Certes, une position leur a été offerte par l'abandon précoce de Daniel Ricciardo et ils en ont gagné une autre grâce à la crevaison de Felipe Massa en fin de course. Mais leur performance d'ensemble reste excellente, même si comme les autres pilotes, ils n'ont pas eu grand-chose à faire en piste. Concernant Perez, désormais 6e au Championnat, ce n'est plus une surprise. Mais Ocon confirme son potentiel week-end après week-end. Dixième des trois premiers Grands Prix, il a signé son meilleur résultat en F1 avec cette 7e place. Et Force India se retrouve 4e au classement, son objectif avoué en début de saison.Ferrari : 12/20Quand on signe un doublé en qualifications, on s'attend logiquement à placer au moins une de ses monoplaces sur la plus haute marche du podium. Mais Ferrari a dû se contenter des deuxième (Sebastian Vettel) et troisième (Kimi Räikkönen) places dimanche, battue par la Mercedes de Bottas. Dans l'absolu, la Scuderia n'a pas commis d'erreur sur le circuit russe. Elle a eu la malchance que cette première première ligne depuis presque neuf ans ait lieu sur un circuit où la ligne droite de départ fait plus d'un kilomètre. Le Finlandais de Mercedes a donc pu profiter à plein de l'aspiration pour passer en tête au premier virage. L'écurie italienne a aussi tenté un coup en laissant Vettel en piste le plus longtemps possible avant son premier arrêt, mais ça n'a pas suffi. Et si jamais Felipe Massa s'était effacé dans le dernier tour, l'Allemand aurait peut-être pu attaquer Bottas avant l'arrivée. Mais avec des si...Lewis Hamilton : 8/20Finir 4e d'un Grand Prix, ce n'est pas fondamentalement un mauvais résultat pour Lewis Hamilton. Mais face à la victoire de son coéquipier et étant donné ce qu'il a réalisé en piste, c'est une contre-performance pour l'Anglais. Alors que Bottas s'est envolé au départ, lui n'a pas réussi à se faufiler entre les Ferrari. Et quand son équipier s'échappait devant, enchaînant les meilleurs tours, il se retrouvait bloqué à la 4e place, discutant de problèmes de surchauffe avec son stand. En retrait depuis le début du week-end, incapable de trouver le bon équilibre sur une piste glissante, en délicatesse avec ses pneus, le triple champion du monde a perdu gros en Russie dans sa lutte interne avec Bottas.Romain Grosjean : 6/20«Pas un bon week-end pour nous, vraiment hâte d'être de retour en Europe et à Barcelone. Ce qui est important, c'est la faculté à rebondir. Avec un bon Grand Prix d'Espagne, nous oublierons celui en Russie.» C'est avec ces tweets que Romain Grosjean a conclu son catastrophique week-end à Sotchi. Dernier des qualifications, samedi, mais 19e sur la grille grâce à la pénalité de Stoffel Vandoorne, le Français n'est pas allé plus loin que le premier virage dimanche. Impliqué dans un accrochage avec Jolyon Palmer, Grosjean a sans doute été un peu trop optimiste en voulant passer à l'intérieur alors que l'Anglais prenait la corde. Aucun pilote n'a été sanctionné mais pour le Français c'est une nouvelle contre-performance dans une saison pour le moment moins prolifique que la précédente.Le spectacle : 4/20Quasiment aucun dépassement en course, très peu de mouvements dans le top 10, juste un peu d'action au départ avec le superbe envol de Valtteri Bottas et l'accrochage entre Jolyon Palmer et Romain Grosjean, et à la fin avec le retour de Sebastian Vettel sur le Finlandais. Mais sinon, il ne s'est quasiment rien passé d'excitant dimanche en Russie. Même les pilotes ont reconnu avoir vécu un Grand Prix très tranquille, Max Verstappen mettant en avant sa solitude en piste... Alors certes, le tracé de Sotchi n'est pas propice aux dépassements, et avec le nouveau réglement, les monoplaces ont encore plus de mal à se suivre de près. Mais cette course n'était pas une bonne publicité pour la F1, alors que Liberty Media clame vouloir relancer le spectacle dans la discipline.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages