F1 - GP de Russie - Sebastian Vettel : «J'ai tout tenté»

L'Equipe.fr
Malgré tous ses efforts, Sebastian Vettel (Ferrari) a dû s'incliner face à Valtteri Bottas dimanche, après avoir signé la pole la veille.

Malgré tous ses efforts, Sebastian Vettel (Ferrari) a dû s'incliner face à Valtteri Bottas dimanche, après avoir signé la pole la veille.Sebastian Vettel (Ferrari - 2e) : «J'ai tout tenté pour rattraper Valtteri (Bottas) et je pensais qu'il y aurait une opportunité avant l'arrivée. J'étais sûr qu'il (Massa) allait lever le pied dans le virage 3 pour me laisser passer, mais finalement j'ai perdu plus de temps que prévu. Mais peu importe, Bottas est l'homme de la course! Un grand bravo à lui! Dans les derniers tours, j'avais des pneus plus frais. Comme j'avais de l'avance sur Kimi (Räikkönen), nous avons prolongé le premier relais, c'était le plan. Mon départ n'a pas été mauvais, mais Valtteri a pu profiter de l'aspiration et au premier virage il était devant. Il a fait un excellent premier relais, je n'arrivais pas à tenir son rythme.»Kimi Räikkönen (Ferrari - 3e) : «Nous essaierons de faire mieux que la troisième place la prochaine fois. Ma saison a assez mal commencé, c'est loin d'être idéal. Ça s'est mieux passé ce week-end, nous avons fait un pas en avant. Mais après avoir perdu du terrain au départ, il ne s'est pas passé grand-chose. C'est très serré entre nous quatre, les petits détails comptent beaucoup et font une grande différence au final.»Lewis Hamilton (Mercedes - 4e) : «Tout d'abord je tiens à féliciter Valtteri, il a réussi un week-end phénoménal! C'était lui le plus rapide aujourd'hui, et c'est bon pour l'équipe! Ça été un week-end très difficile pour moi, le plus dur depuis Bakou la saison dernière. Je n'étais pas assez rapide, je n'étais pas à l'aise dans la voiture, et en course je surchauffais. Après les deux premiers tours, je me suis retrouvé coincé à la 4e place. Je pense avoir compris d'où venait le problème, je vais essayer de corriger ça pour la prochaine fois.»Max Verstappen (Red Bull - 5e) : «Le départ était très important et au final ça été la seule action de la course pour moi. J'ai réussi à dépasser Felipe (Massa) et Daniel (Ricciardo), ensuite je me suis senti bien seul en piste. Les voitures devant moi se sont échappées, j'ai juste tenté de rallier l'arrivée. 5e ce n'est pas si mal après ce difficile week-end, ça reste positif. Maintenant il faut se tourner vers Barcelone, où il y aura des améliorations sur la voiture. J'espère qu'on pourra se battre à nouveau au sommet.»Fernando Alonso (McLaren - abandon) : «Quand vous êtes un pilote, il n'y a rien à faire dans un cas comme ça. Nous pilotons le plus vite que nous pouvons, nous aidons l'écurie comme nous pouvons, nous nous préparons physiquement pour être prêt et puis tout s'arrête subitement. C'est dur, c'est frustrant, tous les week-ends se ressemblent. Il faut trouver comment régler ça et progresser. Ça fait mal.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages