F1 - GP de Russie - Valtteri Bottas remporte le premier Grand Prix de sa carrière, en Russie

L'Equipe.fr
Valtteri Bottas (Mercedes) s'est imposé dimanche en Russie, remportant sa première victoire en F1 après 81 départs. Il a devancé les Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen.

Valtteri Bottas (Mercedes) s'est imposé dimanche en Russie, remportant sa première victoire en F1 après 81 départs. Il a devancé les Ferrari de Sebastian Vettel et Kimi Räikkönen.Le film de la courseLa course Une longue procession pendant 40 tours, et un peu d'adrénaline dans les dix derniers, voilà comment peut se résumer le quatrième Grand Prix de Russie de l'histoire. Heureusement qu'il se termine avec un nouveau vainqueur, Valtteri Bottas (Mercedes), qui rejoint donc le cercle des pilotes qui ont remporté un GP de F1, car mis à part cet événement, il ne s'est pas passé grand-chose sur le circuit de Sotchi. Et la victoire s'est finalement jouée dès le départ, avec un brillant envol du Finlandais. Il a réussi à profiter de la très longue ligne droite avant le premier virage pour prendre le meilleur sur les deux Ferrari, qui avaient signé la première ligne la veille.Une fois cet avantage obtenu, l'ancien pilote Williams a pu légèrement s'échapper, ses poursuivants, Sebastian Vettel en premier lieu, hésitants sans doute entre lui mettre la pression ou gérer les pneus pour la suite de la course. Bottas n'a jamais pris plus de 5" d'avance, mais lors du seul arrêt aux stands, et même si Vettel a retardé le sien le plus possible, cet écart lui a suffi pour conserver sa première place. Et c'est donc seulement dans les dix derniers tours que le quadruple champion du monde a pu se rapprocher. Un petite erreur de Bottas lui a même permis de revenir à 2", puis d'entrer dans la zone DRS. Mais l'Allemand n'a jamais pu trouver l'ouverture et s'incline pour 617 millièmes seulement.Le classement de la courseLe classement des pilotesLe vainqueur : Valtteri BottasIl n'aura donc fallu que quatre Grands Prix dans sa nouvelle écurie pour que Valtteri Bottas signe sa première victoire. A Bahreïn, le Finlandais avait déjà prouvé sa valeur en décrochant la pole, et deux semaines plus tard, il a encore fait mieux. Le Finlandais a brillé au départ, a géré ensuite, et a su résister à la pression de Vettel en fin de course, même s'il a commis une petite erreur. Ce premier succès en 81 Grands Prix lui permet de remonter au classement des pilotes et prouve à Mercedes qu'ils ont fait le bon choix en l'embauchant pour remplacer Nico Rosberg. Il pourrait même s'imposer comme un candidat au titre s'il continue sur cette voie.Le fait : le fiasco HamiltonA l'opposé de Bottas, Lewis Hamilton a lui connu une course extrêmement compliquée. Déjà au départ, il s'est retrouvé coincé derrière les Ferrari, et a lentement mais sûrement perdu du temps sur les monoplaces rouges, alors que son coéquipier s'échappait devant. A plusieurs reprises, il a discuté avec son stand à propos de problèmes de surchauffe, et n'a jamais été en mesure de viser le podium. Au final, il a franchi la ligne avec 25" de retard sur Kimi Räikkönen et à 36" du vainqueur. Un gouffre pour le triple champion du monde, qui sera certainement très en colère ce soir.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages