F1 - GP de Sao Paulo - Lewis Hamilton s'impose au GP de Sao Paulo devant Max Verstappen et revient à 14 points au Championnat

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Parti de la 10e place, Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté dimanche le GP de Sao Paulo devant Max Verstappen (Red Bull). Le Néerlandais ne compte plus que 14 points d'avance sur le Britannique au Championnat, avec encore trois courses à disputer.

Sous le beau soleil de São Paulo qui rendait la piste plus chaude que vendredi et samedi, tous les pilotes à l'exception de Yuki Tsunoda, partirent en gommes mediums. Max Verstappen a pris le meilleur envol à l'extinction des feux - à sa manière, agressive - pour subtiliser la première place à Valtteri Bottas. Perturbé par la manoeuvre de la Red Bull, le Finlandais sort large au virage 4 et perd la deuxième place face à l'opportuniste Sergio Pérez. Pas très loin derrière, Lewis Hamilton, parti de la 10e place, pointait déjà sa Mercedes en 6e position juste derrière les Ferrari de Leclerc et Sainz. Le Britannique était en mode Remontada.

Lire aussi - Le film de la course

L'Espagnol et le Monégasque ont rapidement sauté dans le S de Senna avant que Bottas, dans le costume du coéquipier modèle, ne s'écarte pour laisser passer Sir Lewis Hamilton. Pendant ce temps, Tsunoda se montrait trop optimiste dans son attaque sur Stroll et n'a pas pu éviter le contact. Les débris sur la piste ont poussé les commissaires à lancer la safety car pour ralentir tout le monde.

Les Alpine dans les points

Après le restart au 9e tour, Hamilton a essayé de suivre le rythme des Red Bull tandis que Bottas faisait face aux assauts de Leclerc. En queue de peloton, Kimi Raikkonen arrache l'aileron de la Haas de Mick Schumacher et entraîne une nouvelle neutralisation avec la Virtual Safety Car. À la relance, la lutte fait rage entre Hamilton qui fait l'extérieur dans le S de Senna à Pérez, avant que le Mexicain ne riposte avec le DRS au virage 4. La tentative qui suit tourne à l'avantage du pilote Mercedes qui peut foncer vers son rival au classement.

Lire aussi - Classement de la course

L'undercut d'Hamilton à Verstappen en s'arrêtant le premier au 26e tour pour chausser les pneus durs ne fonctionne pas puisque le Néerlandais l'imite très vite. Mais la Mercedes est plus rapide et se rapproche. Hamilton tente alors le dépassement au 48e tour mais Verstappen freine tard et embarque son adversaire dans l'échappatoire. L'accident est évité de justesse. Dix tours plus tard, le septuple champion du monde prend l'avantage et s'envole définitivement pour s'imposer avec plus de dix secondes d'avance, réduisant l'écart à 14 points au Championnat. Bottas complète le podium devant Pérez, qui a néanmoins chipé le record du tour à Hamilton dans la dernière boucle.

Leclerc et Sainz placent finalement leurs Ferrari au 5e et 6e rang de ce GP, permettant à l'écurie italienne de marquer de gros points face à McLaren au championnat constructeurs. Pierre Gasly a pris la septième place avec une stratégie à deux arrêts face aux Alpine à un seul arrêt d'Ocon (8e) qui dépasse Alonso (9e) dans le dernier tour. La lutte avec AlphaTauri fera rage à nouveau dans une semaine (14 novembre) à Doha pour le GP du Qatar.

Lire aussi - Classement général du Championnat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles