F1 - GP de Sao Paulo - Max Verstappen reçoit une amende de 50000€ mais pas de sanction sportive

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Convoqué par les commissaires au Brésil après avoir touché l'aileron arrière de la Mercedes de Lewis Hamilton sous régime de parc fermé, Max Verstappen (Red Bull) a reçu samedi une amende de 50000€ mais pas de sanction sportive. Il reste deuxième sur la grille de la course sprint (20h30). Max Verstappen sera au moins deuxième sur la grille de départ de la course sprint à Interlagos (départ à 20h30). En attendant la sanction qui pourrait affecter Lewis Hamilton, qui a signé le meilleur temps des qualifications vendredi mais est soupçonné d'avoir profité d'un DRS trop ouvert, le Néerlandais n'a pas été puni sportivement par les commissaires du GP de Sao Paulo. Il a seulement reçu une amende de 50000€. Le pilote Red Bull avait été convoqué après avoir touché l'aileron arrière de sa monoplace, puis celui de la Mercedes du septuple champion du monde, juste à la fin des qualifications, alors que les voitures étaient placées sous régime de parc fermé. Il était donc soupçonné d'avoir enfreint l'Article 2.5.1 du Code Sportif International de la FIA : « A l'intérieur du Parc Fermé, l'accès n'est autorisé qu'aux officiels assignés. Toute opération, vérification, préparation ou remise en état est interdite, sauf si elle est autorisée par les officiels susmentionnés ou par les règlements applicables ».

Mais les commissaires ont estimé que Verstappen n'avait pas pu causer de dégâts sur l'aileron arrière de la W12, et donc fausser le résultat de l'inspection du délégué technique de la FIA, Jo Bauer, sur la monoplace allemande. Ils évoquent une « force insignifiante » dans leur rapport concernant le geste du Néerlandais. Ils rappellent néanmoins le règlement aux pilotes, qui ont pris l'habitude de toucher aux voitures dans le parc fermé, et précisent qu'à l'avenir, il pourrait y avoir des « sanctions différentes ».

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles