F1 - GP de Sao Paulo - Mercedes demande à la FIA de réexaminer l'incident entre Hamilton et Verstappen lors du GP de Sao Paulo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après la publication de nouvelles vidéos de la première passe d'armes entre Max Verstappen et Lewis Hamilton, dimanche au 48e tour du Grand Prix de Sao Paulo, Mercedes a demandé aux instances sportives de réexaminer le comportement du Néerlandais, qui avait échappé à toute sanction lors de la course. Toto Wolff, le patron de Mercedes, avait prévenu ce week-end lors d'un Grand Prix de Sao Paulo marqué par de nombreuses pénalités à l'encontre de son écurie et de son pilote vedette Lewis Hamilton, vainqueur envers et contre tous, qu'il ne resterait pas sans rien faire. « On les emmerde tous », avait notamment lancé Wolff à la radio à l'arrivée de la course sprint samedi, après la première remontée folle du pilote anglais.

« Je pense que nous avons reçu trop de coups ces derniers temps. Lorsque les décisions sont systématiquement prises contre vous, cela met forcément en colère, avait-il justifié après coup. Je vais défendre mon équipe, je vais défendre mes pilotes. » Et l'Autrichien est vite passé à l'action puisque Mercedes a annoncé ce mardi qu'elle demandait le réexamen, selon l'article 14.1.1 du Code Sportif international de la FIA, de l'incident entre Max Verstappen et Lewis Hamilton au 48e tour du GP de Sao Paulo. La vidéo de la F1 a relancé l'affaire Dix tours avant de porter son attaque victorieuse sur Max Verstappen, dimanche lors du GP de Sao Paulo, Lewis Hamilton avait tenté une première fois de déloger la Red Bull de la première place. Après la défense musclée du Néerlandais les deux monoplaces avaient dû élargir leur trajectoire en dehors des limites de la piste afin d'éviter un nouvel accrochage. Les commissaires avaient décidé de ne pas mener d'enquête sur la manoeuvre mais la publication, ce mardi par la F1, de nouvelles images de l'action, avec notamment une caméra embarquée à bord de la Red Bull, a poussé Mercedes à déposer sa requête de réexamen, « sur la base de nouveaux éléments ». À chacun de se faire son avis et à la FIA de décider si la demande de Mercedes est recevable ou non. La lutte pour le titre mondial sera intense jusqu'au bout. Et elle se mènera sur tous les fronts. lire aussi Coup d'arrêt pour Max Verstappen au GP de Sao Paulo

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles