F1 - GP de Styrie - Max Verstappen à nouveau le plus rapide lors des essais libres 2 du Grand Prix de Styrie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Déjà en tête à l'issue de la première séance d'essais libres, Max Verstappen a dominé la deuxième devant Daniel Ricciardo et Esteban Ocon vendredi après-midi. Valtteri Bottas s'est signalé avec un tête à queue dans les stands. La bonne dynamique de Max Verstappen s'est poursuivie vendredi après-midi à l'occasion de la deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Styrie. Le Néerlandais a dominé les débats en réalisant le meilleur temps, comme le matin, plus de trois dixièmes (+0''366) devant Daniel Ricciardo (McLaren). L'écart est aussi important entre Verstappen et l'Australien, qu'entre ce dernier et la neuvième place. lire aussi Résultats des EL2 Esteban Ocon a pris la troisième place, confirmant les dispositions intéressantes de l'Alpine dans la partie autrichienne du massif montagneux qui lui a donné son nom. Lewis Hamilton n'a réalisé « que » le quatrième temps mais son meilleur tour, qui lui aurait donné la première place de la session, n'a pas été pris en compte après que le Britannique a dépassé les limites de piste, uns sanction très courante tout au long de la journée. Deuxième le matin, Pierre Gasly n'a même pas pu s'élancer après qu'un problème a été débusqué par Honda sur son moteur. Alpha Tauri a été à la peine, Yuki Tsunoda ne réalisant que le quinzième meilleur temps.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Mais le fait marquant de l'après-midi, ce fut la drôle de figure de Valtteri Bottas, parti en tête à queue dans la pitlane après une simulation d'arrêt au stand. Le Finlandais a réussi à ne rien toucher, que ce soit les murs ou les nombreux personnels présents à cet endroit, mais a eu besoin d'un coup de main des mécaniciens de McLaren pour manoeuvrer et se sortir de cette situation un rien humiliante. McLaren s'est immédiatement plaint, via la radio, auprès de Michael Masi, le directeur de course, et une enquête sera menée après la séance pour déterminer les diverses responsabilités dans cet incident. Bottas n'a, par ailleurs, réussi que le douzième meilleur temps.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Derrière Hamilton, le top 10 de ces « EL2 » a été complété par Fernando Alonso, plaçant deux Alpine parmi les six premiers, Sebastian Vettel, Lando Norris, Lance Stroll, Sergio Perez et Antonio Giovinazzi. Les Ferrari ont à nouveau souffert, n'occupant que les 11e et 13e rangs, respectivement avec Carlos Sainz et Charles Leclerc entourant Bottas.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles