F1 - GP de Styrie - Trois places de pénalité pour Valtteri Bottas au GP de Styrie après son tête-à-queue dans les stands

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir effectué un tête-à-queue dans les stands lors des essais libres 2 vendredi en Autriche, Valtteri Bottas (Mercedes) a été pénalisé de trois places sur la grille de départ. C'est une figure inattendue qu'on ne voit pas souvent. Alors qu'il venait de quitter son stand pour changer de pneus lors de la deuxième séance d'essais libres sur le Red Bull Ring vendredi, Valtteri Bottas est parti en tête-à-queue, réussissant heureusement à éviter les murs et les mécaniciens de McLaren, situés tout près de l'action. « Je suis parti en tête-à-queue car on a essayé quelque chose de différent à la sortie de mon box, a commenté le Finlandais. Cela a modifié ma gestion du patinage des roues et je me suis retrouvé en travers ». Sa figure acrobatique a forcément attiré l'oeil des commissaires de piste, qui l'ont convoqué peu après la fin de la séance. Ils ont étudié les données et ont remarqué que Bottas avait redémarré en deuxième, afin de gagner du temps, ce qui a entraîné un fort patinage des roues. Pour les commissaires, c'est un « comportement dangereux au volant », et cela explique la sanction de trois places sur la grille de départ. Pas vraiment de quoi rassurer un pilote finlandais en mal de points et de confiance, et qui vit sans doute sa dernière saison avec Mercedes. lire aussi Pérez tombe le masque

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles