F1 - GP de Turquie - Grand Prix difficile pour les Français en Turquie

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Aucun pilote français n'a réussi à entrer dans les points en Turquie, dimanche. Le mieux placé est Esteban Ocon, 11e avec sa Renault. Avant le départ du Grand Prix de Turquie, à 11h10 ce dimanche, Esteban Ocon était le mieux placé des trois pilotes français pour espérer entrer dans les points, qualifié en 7e position, deux rangs derrière son coéquipier Daniel Ricciardo. Mais le pilote Renault a connu un premier tour catastrophique. lire aussi Hamilton vainqueur et champion du monde Le Normand a pourtant effectué un magnifique départ, passant à l'extérieur de la piste pour arriver au premier virage en troisième position. Mais au moment de prendre ce difficile virage à gauche en aveugle, il a été touché à l'arrière par Ricciardo et est parti en tête-à-queue, entraînant d'ailleurs dans sa mésaventure Valtteri Bottas. Et, quelques secondes plus tard, sa Renault et la Mercedes du Finlandais se sont accrochées. Contraint de repasser au stand, le Normand était donc dernier après deux tours. Il a ensuite connu une course plus sereine, mais c'était compliqué de rattraper tout ce retard accumulé. Il a fini à la 11e place, à 11 secondes de... Ricciardo.

Pierre Gasly, 13e des qualifications, mais dernier sur la grille après un changement de moteur sur sa monoplace, a gagné six places lors du premier tour chaotique sur une piste très humide. La suite de sa course a été moins flamboyante, dans une AlphaTauri peu à l'aise sur ce tracé. Il est furtivement entré dans les points lorsque les premiers arrêts au stand ont eu lieu, mais a passé la majeure partie du Grand Prix autour de la 13e place, son classement final. lire aussi Le film de la course Romain Grosjean, 18e sur la grille et une fois encore jamais dans le coup durant le week-end avec sa Haas, n'a lui même pas vu l'arrivée, puisqu'il a abandonné au 50e des 58 tours sur un problème mécanique.