F1 - GP de Turquie - Lewis Hamilton signe la pole du GP de Turquie, Valtteri Bottas partira en première position

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Valtteri Bottas (Mercedes) partira en première position du Grand Prix de Turquie dimanche. Son coéquipier Lewis Hamilton a signé la pole samedi mais, à cause de sa pénalité, il sera 11e sur la grille. Pierre Gasly (AlphaTauri) partira 4e derrière Max Verstappen (Red Bull) et Charles Leclerc (Ferrari). Lewis Hamilton avait un plan pour cette séance de qualifications. En signant le meilleur temps ce samedi, il l'a parfaitement exécuté. Pénalisé de dix places sur la grille pour un changement de moteur, le septuple champion du monde savait pertinemment qu'il ne s'élancerait pas de la pole position dimanche. Pour limiter la casse au maximum, il se devait alors d'être le plus rapide aujourd'hui afin de partir onzième. Grâce à un chrono de 1'22''868 effectué lors de sa deuxième tentative en Q3, il devance son coéquipier Valtteri Bottas.

Le Finlandais apporte ainsi une aide inespérée à Hamilton en empêchant Max Verstappen de récupérer la première place sur la grille de départ. Le rival du Britannique dans la course au titre n'a pu faire mieux que troisième au terme des qualifications, ce qui lui permet tout de même d'être en première ligne. Excellent depuis le début du week-end, Charles Leclerc a été plus en difficulté cet après-midi avant de se reprendre dans les derniers instants pour hisser sa Ferrari au quatrième rang. lire aussi Le film de la séance Gasly en embuscade Sans l'aide de Carlos Sainz, sorti du garage en Q2 uniquement pour lui offrir l'aspiration dans le dernier tour, le Monégasque n'aurait sans doute pas eu la possibilité de se battre pour les places d'honneur. Car, comme son leader en Russie il y a deux semaines, l'Espagnol a changé l'ensemble de son bloc moteur, l'obligeant à partir de la dernière place. Dans l'optique du Championnat constructeurs, il a assuré sa place dans les 15 premiers au terme de la Q1 et éliminé la McLaren de Daniel Ricciardo.

Meilleur temps des essais libres ce samedi matin, Pierre Gasly fut, un temps, en avance sur le chrono d'Hamilton avant de rentrer dans le rang dans le dernier secteur pour signer le cinquième temps. Le pilote AlphaTauri partira donc de la deuxième ligne au côté de son ami Charles Leclerc. Esteban Ocon a eu beaucoup de mal à faire fonctionner son Alpine qu'il a laissée au douzième rang quand Fernando Alonso continue de performer avec une excellente sixième place. lire aussi Le résultat des qualifications Seulement treizième, George Russell était frustré après une dernière tentative écourtée alors qu'il était en passe de se qualifier pour la Q3. Mick Schumacher, surprenant quatorzième, a réalisé des miracles avec sa Haas en se qualifiant pour la première Q2 de sa jeune carrière. L'Allemand a profité d'une Q1 disputée sur une piste encore mouillée et durant laquelle les prévisions annonçaient 100 % de chances de pluie. Une pluie qui n'est finalement jamais venue et qui a laissé les pilotes se battre à la régulière. À ce jeu-là, Hamilton a été le plus fort.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles