F1 - GP de Turquie - Pierre Gasly (15e des qualifications du Grand Prix de Turquie): « Je glissais dans tous les sens »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Comme tous les autres pilotes, Pierre Gasly a eu bien du mal à trouver de la stabilité sur le circuit turc samedi lors des qualifications. Pierre Gasly (AlphaTauri - 15e des qualifications, 14e sur la grille) : « C'est une journée très décevante. Les conditions étaient vraiment inhabituelles. Normalement, nous sommes plutôt rapides sur piste mouillée mais impossible de faire fonctionner les pneus aujourd'hui (samedi). Je glissais dans tous les sens et je n'arrivais pas à les faire monter en température. Il y a beaucoup de choses à analyser et à comprendre avant la course, si elle devait se dérouler dans les mêmes conditions. Il faudra travailler dur demain (dimanche) pour faire mieux et gagner des positions pour essayer de marquer quelques points. » lire aussi Première pole pour Stroll Esteban Ocon (Renault - 7e) : « Je pense qu'on a très bien géré les première et deuxième parties des qualifications et tiré le meilleur de la voiture. C'est dommage que nous ayons choisi les mauvais pneus pour débuter la troisième partie. Dès qu'on a mis les pneus pluie, on a amélioré nos chronos d'une seconde ou une seconde et demie en un seul tour. J'ai l'impression que c'était le tour de la saison pour moi ! Donc c'est dommage de n'être que 7e. Je pense que nous pouvions être dans le top 5. Mais c'est comme ça, il y aura d'autres opportunités demain (dimanche). (...) Je ne sais pas quelles seront les conditions. S'il pleut, nous serons prêts. S'il ne pleut pas, nous le serons aussi. » Romain Grosjean (Haas - 19e des qualifications, 18e sur la grille) : «De manière générale, je n'ai tout simplement pas très bien piloté. Mon premier relais n'était pas bon. (...) Le tour de sortie des stands de mon dernier relais était bien meilleur. Je suis entré dans le rythme et j'ai mis les gaz dans la ligne droite - ce qui était le plus grand défi du jour. Je pensais pouvoir améliorer mais mes roues se sont bloquées au virage 1 (et il est sorti de la piste). C'était fini. "Game over !". »