F1 : Hamilton est favorisé par la FIA, la terrible accusation

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Lors du Grand Prix du Canada, la FIA a décidé d'intervenir afin de réduire au maximum le phénomène de marsouinage. Une directive technique a ainsi été envoyée aux écuries. Mais ces mesures pourraient bien bouleverser la hiérarchie puisque Ferrari avait par exemple trouvé des solutions pour résoudre ce problème, à l'inverse de Mercedes qui pourrait donc bénéficier d'un coup de pouce inattendu et peu injuste comme le regrette Jacques Villeneuve.

Depuis le début de la saison et les premiers tours de roue des nouvelles monoplaces, une mauvaise surprise a frappé les pilotes, à savoir le phénomène de marsouinage. Provoqué par l'effet de sol, ce problème entraîne des rebonds qui sont très inconfortables pour le pilote puisqu'ils interviennent essentiellement à pleine vitesse en ligne droite, ce qui ne facilite pas les conditions de freinage. Mais surtout, cela génère des risques pour la santé des pilotes comme en témoigne l'image marquante de Lewis Hamilton, très affaibli et se plaignant du dos en sortant de sa monoplace après le Grand Prix d'Azerbaïdjan. Face à cette situation, la FIA a décidé d'agir en envoyant une directive technique aux écuries. Un choix salué par Lewis Hamilton. « En fin de compte, la sécurité est la chose la plus importante et il y a au moins un pilote dans chaque équipe qui s’est exprimé à ce sujet. Je ne pense pas que cela va changer grand-chose, mais il y a beaucoup de choses à faire. C’est positif que la FIA travaille, parce que nous avons cette voiture pour…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles