F1 : Hamilton met la pression à Red Bull et Ferrari

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce dimanche, Mercedes a décroché un nouveau bon résultat lors du Grand Prix de Hongrie. L’écurie allemande a vu Lewis Hamilton terminer en deuxième position juste derrière Max Verstappen, tandis que George Russell a fini à la troisième place. Et le septuple champion du monde estime que Mercedes a fait de grands progrès ces derniers temps, au point d’ambitionner une victoire lors des prochaines courses.

Après un début de saison totalement catastrophique, Mercedes semble faire petit à petit son retour dans le haut de tableau. Lors des deux derniers Grand Prix, en France et en Hongrie, Lewis Hamilton et George Russell ont terminé en deuxième et troisième position derrière Max Verstappen. Après avoir longtemps lutté avec le problème de marsouinage, Mercedes a l’air d’avoir rectifié le tir et se montre nettement plus compétitif qu’avant. D’ailleurs, l’écurie allemande était proche d’une victoire ce dimanche lors du Grand Prix de Hongrie avec la pole position de George Russell. Mais finalement, Mercedes s’est incliné face à la puissance de Red Bull. « Avec une meilleure qualification et un DRS fonctionnel hier, on aurait joué la victoire. Mais terminer deux fois deuxième de suite, c’est incroyable » expliquait Lewis Hamilton après la course. D’ailleurs, le septuple champion du monde salue les progrès effectués par Mercedes au point d’envisager une victoire prochainement.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles