F1 : Hamilton est prévenu, il n’a aucune chance pour 2023

Après une saison dominée de la tête et des épaules, l'écurie Red Bull s'est affirmée comme la numéro une du paddock en remportant le titre constructeurs. Lewis Hamilton aimerait challenger l'écurie autrichienne mais pour son ancien rival et coéquipier Nico Rosberg, la tâche s'annonce difficile. L'Allemand estime que Red Bull n'est pas prête de s'arrêter.

A la recherche de sa première victoire de la saison après une nouvelle seconde place au Mexique, Lewis Hamilton veut mettre fin à la domination de Red Bull et Max Verstappen. Le Britannique compte le faire dès la saison prochaine, lui qui a récemment indiqué à Mercedes, sa volonté de poursuivre l'aventure sur la base d'un contrat pluriannuel. Mais Nico Rosberg estime que Red Bull a trop d'avance.

«Red Bull est la force dominante du moment»

La rigueur et le professionnalisme a permis à Red Bull de tout rafler cette saison. Si Ferrari compte apprendre de ses erreurs et Mercedes développer une monoplace plus performante, Nico Rosberg juge l'écart déjà trop grand. « Red Bull est la force dominante du moment, comme l’était Mercedes par le passé. Ils ont décroché le titre constructeurs très tôt et sont dominateurs dans chaque domaine, exactement comme l’était Mercedes. Ils ont la voiture, un bon rythme de développement durant la saison, la fiabilité, le meilleur pilote ou du…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com