F1 : Le jour où Max Verstappen a failli rater… son permis de conduire

Depuis plusieurs saisons maintenant, Max Verstappen impressionne le monde de la Formule 1. Double champion du monde en titre, il avait fait ses débuts avec Toro Rosso lors du Grand Prix d’Australie en 2015, alors qu’il était âgé de seulement 17 ans. N’étant pas majeur, le Néerlandais n’avait pas encore son permis de conduire. On pourrait penser que ce n’était qu’une formalité pour le pilote Red Bull, mais en réalité, il a révélé avoir failli le rater.

Depuis son arrivée en Formule 1 en 2015, Max Verstappen a réussi à décrocher quelques records. Il est toujours le plus jeune pilote à avoir fait ses débuts lors d’un Grand Prix, à l’âge de 17 ans et 166 jours, avec Toro Rosso. Quelques mois avant qu’il atteigne la majorité et qu’il puisse passer son permis de conduire. En effet, le Néerlandais avait débuté en F1 alors qu’il ne le possédait pas encore. Depuis, la FIA a pris des mesures à ce sujet et pour évoluer en Formule 1, les pilotes doivent être titulaires du permis de conduire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Il y avait un peu de pression »

Tout en vivant sa première saison, Max Verstappen a donc dû se préparer à ce rite de passage presque indispensable dans la vie de chaque jeune homme ou jeune femme. « Le moniteur de conduite était en fait très strict - ce qui est très bien - ça devrait être comme ça ! Et je n’étais pas nerveux mais juste un peu comme : “J’ai…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com