F1 : L'énorme constat de Verstappen après les essais 1 et 2 à Bakou

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Classé à la troisième place lors des deux premières séances d’essais libres du Grand Prix d’Azerbaïdjan, le champion du monde en titre Max Verstappen est revenu sur les performances de sa Red Bull à l’issue de cette première journée de roulage sur le circuit urbain de Bakou.

Ce week-end, la Formule 1 s’est donné rendez-vous en Azerbaïdjan, afin de disputer le huitième Grand Prix de la saison sur le circuit urbain de Bakou. A l’issue de la première journée de roulage, constituée des deux premières séances d’essais libres, Max Verstappen s’est à chaque fois positionné à la troisième place, devancé par son coéquipier chez Red Bull, Sergio Perez et par Charles Leclerc (Ferrari). Des résultats qui ne sont pas exceptionnels, mais pas catastrophiques non plus pour le néerlandais. Si sa monoplace autrichienne, dotée du moteur le plus puissant du plateau, lui permet d’atteindre des sommets en vitesse de pointe sur les très longues lignes droites du circuit, les choses se sont compliquées pour le champion du monde en titre dans le secteur 2, notamment avec ses virages lents et sinueux. C’est justement dans cette partie du circuit urbain de Bakou que Ferrari a réussi à grappiller des dixièmes sur le Taureau Rouge. Une situation qui n’inquiète pas pour autant Super Max, qui se veut confiant pour la suite du week-end.

«On dirait…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles