F1 : L'Arabie saoudite au programme, le Vietnam disparaît, Zandvoort revient, ce qui va changer dans la saison 2021 prévue avec 23 Grands Prix

Thierry Tazé-Bernard
·1 min de lecture

Djeddah pour une première en Arabie saoudite

L'annonce date de la semaine dernière. Poursuivant sa politique d'ouverture par le sport, l'Arabie saoudite, après le Dakar, a séduit les organisateurs de la Formule 1. Le pays va ainsi devenir le 33e de l'histoire à accueillir une course de F1. Celle-ci aura lieu de nuit, dans les rues de la ville côtière de Djeddah, dans l'ouest du royaume, sur les rives de la mer Rouge.

Le Vietnam pas réintégré

Cela devait être l'une des attractions de la saison 2020 : un circuit temporaire empruntant les rues de Hanoï, la capitale du Vietnam. Il devait avoir lieu le 5 avril, mais la pandémie de coronavirus a empêché cette première. Et au calendrier 2021, plus de trace de cette épreuve. La course pourrait avoir pris du plomb dans l'aile lorsque, en août dernier, le maire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, soutien majeur du projet de l'accueil de la F1, avait été arrêté pour corruption. "Sans M. Chung, l'avenir de la course est sombre. Il pourrait ne pas se dérouler", a affirmé à l'AFP une source proche de ce Grand Prix, sous couvert d'anonymat.

Zandvoort aura une nouvelle chance

...Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi