F1 : Leclerc, Ferrari… Le terrible aveu de Carlos Sainz

Sixième au classement des pilotes, à 63 points de son coéquipier Charles Leclerc, Carlos Sainz l’avoue lui-même : il a été moins bon que le Monégasque cette saison. Des difficultés qu’il a expliquées par des problèmes à s’adapter à sa voiture, bien que cette dernière soit compétitive. En revanche, l’Espagnol estime avoir énormément appris cette année et se dit satisfait de ses progrès.

Il ne reste plus que deux Grand Prix à disputer cette saison en Formule 1. Ce week-end, les pilotes se retrouveront au Brésil, avant la dernière course de l’année à Abu Dhabi. Sixième au classement des pilotes, Carlos Sainz voit déjà ses chances de rattraper son coéquipier s’envoler. Charles Leclerc, troisième, compte 63 longueurs d’avance sur l’Espagnol, une différence de points qui fait mal. Mais Carlos Sainz l’avoue, cette saison a été « extrêmement difficile » pour lui.

« Je ne me sentais pas à l’aise »

« J’ai connu beaucoup de déboires en début d’année avec cette nouvelle voiture, avec les nouveaux règlements, qui ne s’adaptaient pas à mon style de pilotage. J’ai dû me réinventer de plusieurs façons pour essayer de trouver le rythme. Je n’ai pas abandonné. J’ai continué à pousser même dans les moments difficiles, et vous pouvez voir que ça paye maintenant à la fin de la saison en termes de vitesse », a-t-il confié, dans des propos relayés par la BBC. « J’ai toujours…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com