F1 : Leclerc, Sainz... Après le fiasco, Ferrari annonce la couleur

Ferrari s'est une nouvelle fois sabordé lors du dernier Grand Prix, aux Pays-Bas. L'écurie italienne a commis une nouvelle erreur dimanche dernier avec Carlos Sainz Jr. Depuis, les critiques pleuvent sur la tête de Mattia Binotto, le responsable de l'équipe, qui compte bien relever la tête lors de la prochaine course organisée à Monza.

Après Charles Leclerc, c'est Carlos Sainz Jr qui a payé cher les erreurs de Ferrari. En lutte pour le podium lors du Grand-Prix des Pays-Bas, le pilote espagnol a vu sa course basculer au terme du tour 22. Rentré aux stands pour changer ses pneumatiques, il a été immobilisé pendant près de douze secondes car l'un des membres de la Scuderia avait oublié de rapporter l'un des quatre pneus. Suite à cette erreur, Sainz Jr a reculé au classement, terminant finalement à la huitième place. Ferrari a limité les dégâts avec la troisième place obtenue par Charles Leclerc, mais cette nouvelle erreur fait tâche pour l'équipe attaquée par certains anciens pilotes comme Nico Rosberg. « Ce n’est pas possible, même les équipes de Formule 2 ou de Formule 3 font un meilleur travail sur leur stratégie et leurs arrêts au stand que Ferrari » a déclaré l'ancien champion du monde de Formule 1.

« Le Grand Prix d’Italie est spécial pour toute équipe italienne »

Alors que le titre semble promis à Max Verstappen,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com