F1 : Lewis Hamilton pourrait sauver la carrière de Pierre Gasly

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sous contrat avec AlphaTauri jusqu'en 2023, Pierre Gasly sera toujours au volant d'une des monoplaces de la petite Scuderia. Cependant, son avenir au sein de la galaxie Red Bull s'assombrit depuis la prolongation de Sergio Pérez jusqu'en 2024. Les options pour le pilote français se font rares sur le marché et les places dans les baquets de F1 vont coûter chères dans les années à venir.

Aussi talentueux soit-il, Pierre Gasly semble dans une impasse pour son avenir. Et pour cause, le pilote français, sous contrat jusqu'en 2023 avec AlphaTauri, se voyait bien récupérer le baquet de Sergio Pérez la saison prochaine. Mais le Mexicain s'est vu récompenser de ses bonnes performances et a prolongé chez Red Bull jusqu'en 2024, ce qui bouche l'horizon du Normand au sein de la galaxie Red Bull. Pour la saison prochaine, il ne devrait donc pas y avoir de changement majeur. Franz Tost s'est effectivement montré très clair. « Il sera pilote pour la Scuderia AlphaTauri en 2023. C’est confirmé à 100%. Il a un contrat valable. Il n’y a rien à dire de plus », confiait récemment le patron d'AlphaTauri. Il faut dire qu'en dehors du baquet de Daniel Ricciardo qui pourrait se libérer chez McLaren, les places seront très rares la saison prochaine. D'autant plus que Pierre Gasly ne sera probablement pas la première option de l'écurie britannique puisque Zak Brown, patron de McLaren, gère également la carrière de Lando Norris, et il est peu probablement qu'il mette le pilote britannique en concurrence…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles