F1 : Max Verstappen champion, il provoque une révolution

Sacré champion du monde pour la deuxième fois consécutive la saison dernière, Max Verstappen avait décroché son titre dans la confusion la plus totale lors du Grand Prix du Japon. En effet, les pilotes avaient fait seulement 28 tours, à cause des conditions météorologiques, ce qui avait provoqué un imbroglio concernant les points attribués au Néerlandais. La FIA ne veut plus voir cette situation se reproduire et compte réécrire cette règle pour la saison à venir.

Vainqueur du Grand Prix du Japon le 9 octobre dernier, personne ne savait si l’on pouvait désormais qualifier Max Verstappen de double champion du monde. En effet, si la victoire du Néerlandais était incontestable, il y avait encore des doutes quant au nombre de points qui lui seraient attribués. Du fait des fortes intempéries, les pilotes n’avaient pu faire que 28 tours sur le circuit de Suzuka. D’après le règlement, on pensait alors que Max Verstappen n’obtiendrait que 75% des points, ce qui aurait été insuffisant pour qu’il soit officiellement sacré.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Verstappen sacré dans la confusion

Le règlement prévoit l’attribution d'un quart des points pour une distance parcourue comprise entre deux tours et 25%, la moitié pour une distance inférieure à 50% et les trois quarts pour une distance inférieure à 75%. Sauf que cette règle ne s’applique que si la course a été…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com