F1 - McLaren - McLaren ouvre le bal des présentations pour la saison 2021 de Formule 1

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Désormais motorisée par Mercedes, l'écurie McLaren a été la première à dévoiler sa monoplace 2021, la MCL35M, que piloteront Lando Norris et Daniel Ricciardo, transfuge de Renault. Rien ne va changer, ou presque. Dans le contexte actuel de pandémie et de réduction des coûts, les écuries se sont mises d'accord pour conserver en 2021 les grandes caractéristiques des châssis créés l'an dernier. Seules les nouvelles règles aérodynamiques visant à réduire l'appui et à favoriser les dépassements obligent à des modifications sur le fond plat et la partie arrière des voitures. Pour le reste, en dehors de quelques « jetons » de développement autorisés sur le châssis, les équipes devaient se limiter à travailler sur leur moteur et leur carrosserie. Pourtant, l'automne et l'hiver ont été très studieux dans les ateliers de Woking. Les ingénieurs McLaren avaient en effet la lourde tâche d'intégrer un nouveau moteur à la MCL35, le groupe propulseur Renault étant remplacé par le plus performant du plateau, le terrifiant Mercedes. Pour intégrer l'ensemble fourni par le motoriste allemand, les équipes de James Key, le directeur technique, ont dû revoir leur monoplace en profondeur, chaque moteur ayant notamment sa propre ergonomie et des besoins en refroidissement spécifiques.

C'est cette monoplace évoluée, aux couleurs orange papaye et bleu désormais habituelles mais à la carrosserie totalement repensée, baptisée MCL35M, que McLaren a dévoilé ce lundi soir depuis son QG anglais, lors d'une vidéoconférence à huis clos. Des essais à Bahreïn à partir du 12 mars À son volant, on retrouvera (dès ce mardi pour une journée de tournage promotionnel à Silverstone, puis en essais à Bahreïn à partir du 12 mars, avant le premier GP le 28) Lando Norris, monté pour la première fois sur le podium en F1 l'an dernier, et Daniel Ricciardo, davantage séduit par le projet McLaren-Mercedes que par celui de Renault, qu'il a quitté après deux saisons pourtant prometteuses. « Je dois prendre plus de responsabilités dans l'équipe, annonce Norris en prélude de sa troisième saison avec McLaren. Sur le plan des résultats, j'espère poursuivre sur ma lancée. »

« J'ai pris ma décision en mai 2020 et cela prend enfin forme, constatait de son côté l'Australien, qui sera le premier à prendre la piste avec la MCL35M mardi. J'ai été impressionné par ce que l'équipe a fait ces dernières années et cela m'a donné envie de la rejoindre. Et par chance, l'attirance était réciproque. » Avec un tel duo et le moteur Mercedes, la troisième force du plateau 2020 derrière Mercedes et Red Bull aborde cette nouvelle saison avec de légitimes ambitions. « On est très enthousiastes et on a hâte de démarrer la saison, l'équipe a fait un travail incroyable cet hiver car c'était un sacré défi d'intégrer le moteur Mercedes, commentait Andreas Seidl, le Team principal de McLaren. La bagarre va à nouveau être serrée, c'est certain, mais on donnera tout jusqu'au dernier tour de circuit. »