F1 : McLaren, Norris… La franche autocritique de Daniel Ricciardo

Après deux saisons globalement décevantes, Daniel Ricciardo sera remplacé par Oscar Piastri l'année prochaine chez McLaren. L’Australien est revenu sur son expérience au sein de l’écurie britannique. S’il avoue avoir eu des difficultés à s’adapter à sa voiture, il a également exprimé certains regrets quant à sa manière de piloter.

La saison prochaine, Daniel Ricciardo va faire son retour chez Red Bull. Pas à la place de Max Verstappen, ni celle de Sergio Pérez, mais en tant que troisième pilote. L’Australien sort de deux années compliquées avec McLaren, où son compatriote Oscar Piastri prendra sa place en 2023. Invité dans le podcast The Fast Lane, Daniel Ricciardo est revenu, en toute franchise, sur son expérience au sein de l’écurie britannique. Il estime notamment avoir été trop dans le calcul et ne pas assez piloter au « feeling ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« J'avais un genre de difficultés perpétuelles qui m'étaient très étrangères »

« Maintenant que la saison est terminée, j'ai l'impression d'avoir lentement mis ça de côté. Mais je suis certain que j'y penserai encore avec le temps, parce que c'est un peu… Je ne veux pas dire que c'est un mystère, mais j'avais un genre de difficultés perpétuelles qui m'étaient très étrangères. On a tous nos mauvaises courses, mais vu combien j'en ai eu et le niveau que ça atteignait parfois, comme…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com