F1: Ocon, Russell... Après l'affaire Piastri, Mercedes annonce une révolution

Alors qu'Alpine comptait sur lui pour remplacer Fernando Alonso en fin de saison, Inquiet du pouvoir des écuries à enrôler des pilotes sous contrat, Toto Wolff, le patron de Mercedes prévoit même de revoir les contrats de ses pilotes afin d'éviter un scénario similaire à celui d'Oscar Piastri avec Alpine.

C'est la nouvelle qui agite le paddock dernièrement. Alors qu'Alpine avait communiqué sur Oscar Piastri en tant que remplaçant de Fernando Alonso, l'Australien n'était visiblement pas informé sur la situation car il s'était engagé avec McLaren. Un coup de poignard pour Alpine qui l'a formé depuis ses débuts. Afin d'éviter que cela se reproduise, Toto Wolff et Mercedes pourraient inclure des nouvelles clauses dans les contrats des pilotes.

«Nous allons employer des avocats pour des contrats encore plus stricts»

Face à la menace de voir ses meilleurs éléments quitter l'écurie après leur formation, Mercedes devrait réfléchir à de nouveaux contrats. « Ce que je défends vraiment, c’est que nous tous, constructeurs, investissons beaucoup d’argent dans nos programmes juniors. Nous investissons des ressources humaines qui vont sur les pistes de karting, dans les formules juniors, et dans certains cas, c’est peu d’argent, dans d’autres, c’est beaucoup. George Russell et Esteban Ocon, nous les avons financés depuis longtemps. Savoir maintenant…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com