F1 - Les pilotes soutiennent Fernando Alonso

L'Equipe.fr
Fernando Alonso a surpris le paddock mercredi en annonçant son intention de faire l'impasse sur le Grand Prix de Monaco pour disputer les 500 miles d'Indianapolis. Les pilotes, interrogés jeudi, sont plutôt prompts à le soutenir.

Fernando Alonso a surpris le paddock mercredi en annonçant son intention de faire l'impasse sur le Grand Prix de Monaco pour disputer les 500 miles d'Indianapolis. Les pilotes, interrogés jeudi, sont plutôt prompts à le soutenir.Les pilotes de Formule 1 n'ont pas masqué leur surprise en apprenant la décision de Fernando Alonso (McLaren) de ne pas disputer le Grand Prix de Monaco au profit des 500 miles d'Indianapolis. Plusieurs n'auraient manqué le week-end monégasque pour rien au monde, mais dans l'ensemble, ils comprennent le choix du double champion du monde espagnol.Fernando Alonso courra Indianapolis et ratera le Grand prix de MonacoFernando Alonso : «Tout le monde y gagne»Romain Grosjean (Haas): «C'est super pour lui si il a envie de le faire. Je suis surpris. Monaco est une course où tu peux facilement faire quelque chose quand tu n'as pas le meilleur moteur.»Sergio Perez (Force India): «Je n'aurais certainement pas manqué Monaco parce que c'est ma course préférée dans le calendrier. Il y a ce doublon et je ne manquerai pas Monaco, [...] mais le Indy 500 est certainement une des meilleures courses au monde, donc j'aimerais assurément y participer un jour.»Joylon Palmer (Renault): «C'est cool. Je pense que c'est quelque chose de différent. [A propos des 500 miles] C'est excitant pour n'importe qui, pour lui mais aussi pour tout le monde de la Formule 1. Peut-être dans quinze ans si je suis dans une position similaire.»Lewis Hamilton (Mercedes): «C'est super qu'un pilote soit en mesure de la faire. Je pense que nous, pilotes, devrions pouvoir faire plus qu'une compétition et il y avait une époque où les pilotes en disputaient plusieurs, donc c'est vraiment cool qu'il puisse le faire.»Lewis Hamilton souhaite revoir Jenson Button à MonacoDaniel Ricciardo (Red Bull): «Je pense personnellement qu'il a choisi le bon moment pour le faire. C'est une opportunité pour lui et il peut le faire avec une bonne équipe, je comprends aussi sa frustration liée à sa position en ce moment. Si on m'avait proposé cette opportunité, dans sa position et au même âge, j'en aurais probablement fait autant.»Nico Hülkenberg (Renault), vainqueur des 24h du Mans en 2015: «Mon cas était différent, je n'ai pas eu à quitter la F1 comme il le fait. Je ne l'aurais jamais fait si jamais je devais manquer une course pour cela, surtout Monaco.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages