F1: préparation, jeux vidéo... Ocon raconte son quotidien pendant le confinement

RMC Sport

"Il ne faut pas que je change de rythme. Si je commence à me dire que les autres ne s’entraînent plus et que je me laisse aller, je ne serai pas prêt le jour où la saison commencera pour de bon." Esteban Ocon a les crocs. Cela se voit et surtout, s’entend. Le pilote Renault est bien dans sa tête et cela transpire à l’autre bout du fil. Tous les jours, il fait minimum deux heures de sport pour garder la forme. Celle nécessaire à l’exercice de son métier, dont il est privé aujourd’hui en raison du confinement imposé par l'épidémie de coronavirus. Le numéro 31 suit un programme minutieusement concocté par son préparateur physique, Xavier Feuillée, avec lequel il a l’habitude de préparer la saison à venir durant tout l’hiver, à Font-Romeu, dans les Pyrénées-Orientales.

Pour la première fois depuis des années, Esteban Ocon a du temps. Si vous le cherchez donc, il n’est pas impossible que vous le trouviez en ligne, sur le Playstation Network, en train de jouer à Gran Turismo. Il ne participera pas à la course esport organisée par la F1, car il ne s’est pas assez entraîné sur F1 2019. "Je joue environ trois heures par jour. Cela me permet de garder le rythme de la course", explique Esteban Ocon. 

Surtout, il joint l’utile à l’agréable. En défiant notamment ses amis: "Hadrien David (champion de France F4, membre de la Renault Sport Academy), Jimmy Helias (10 ans, champion de France de kart), et moi-même, on joue ensemble....

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi