La F1 réagit fermement après des propos polémiques d'Ecclestone

Basile Davoine
motorsport.com

Propriété de Liberty Media, la Formule 1 a fait savoir son profond désaccord et marqué sa très nette prise de distance avec des propos tenus par Bernie Ecclestone dans un entretien accordé à CNN. On apprend du même coup que l'ex-grand argentier n'est plus président émérite de la F1 depuis six mois.

Les propos dont il est question ont été prononcés par l'intéressé lorsqu'il lui a été demandé d'aborder les initiatives lancées par ces derniers jours, en lien avec le mouvement "Black Lives Matter". Le sextuple Champion du monde s'est énormément investi sur la question du racisme ainsi que sur celle de la diversité, ce dernier thème étant pris également à bras le corps par la F1 avec sa nouvelle initiative #WeRaceAsOne. 

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Lire aussi :

Hamilton lance un programme pour améliorer la diversité en sport autoAprès le COVID-19 et pour la diversité : la F1 lance #WeRaceAsOne

Dans l'interview réalisée par CNN, Bernie Ecclestone a jugé "merveilleux" le comportement de Lewis Hamilton et son envie de faire bouger les lignes. Il en a toutefois relativisé l'incidence dans un second temps, avec ces mots : "Je ne pense pas que ça fera quoi que ce soit de mal ou de bon pour la Formule 1. Cela ne fera que réfléchir les gens sur ce qui est plus important. Je pense que c'est pareil pour tout le monde. Les gens devraient réfléchir un peu et se dire : 'Et puis mince ! Quelqu'un qui n'est pas comme les blancs et les noirs devrait penser la même chose de quelqu'un qui est blanc'. Dans bien des cas, les noirs sont plus racistes que les blancs."

Bernie Ecclestone a également estimé que le déboulonnage de statues comme celle d'Edward Colston à Bristol pendant les manifestations était "stupide"

C'est donc suite à ces déclarations que la F1 a réagi ce soir par voix officielle : "Dans une période où l'union est nécessaire pour lutter contre le racisme, nous sommes en total désaccord avec les propos de Bernie Ecclestone, qui n'ont pas leur place en Formule 1 ni dans la société. Monsieur Ecclestone n'a joué aucun rôle en Formule 1 depuis qu'il a quitté notre entreprise en 2017. Son titre de président émérite, étant honorifique, a expiré en janvier 2020."

Depuis que Liberty Media est devenu propriétaire de la F1 il y a trois ans et demi, c'est la première fois qu'elle prend ainsi ses distances avec des propos tenus par Ecclestone.

À lire aussi