F1 : Une révolution se prépare, la FIA lâche ses vérités

Alors que 10 écuries se disputent le championnat de Formule 1 depuis plusieurs années, une nouvelle équipe pourrait débarquer. Ces derniers jours, Andretti Global et General Motors ont décidé de s’allier à Cadillac pour créer une nouvelle équipe de F1. Mohammed Ben Sulayem, président de la FIA, est sorti du silence à ce sujet.

Et si une nouvelle écurie débarquait en Formule 1 ? Alors que 10 équipes se disputent le championnat depuis plusieurs années, Andretti Global et General Motors se sont associés avec Cadillac pour créer une nouvelle écurie en F1. Actuellement présent sur le Dakar, Mohammed Ben Sulayem, président de la FIA, est sorti du silence à ce sujet et reste en faveur de l’arrivée d’une équipe supplémentaire.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Une grande entreprise comme General Motors devrait être encouragée à venir en F1 »

« Il y a deux côtés de la durabilité, il y a la durabilité de l’environnement et la durabilité du sport. Si vous voulez soutenir le sport, vous devez l’ouvrir au reste des constructeurs. Nous sommes autorisés à avoir 13 équipes. Une grande entreprise comme General Motors, l’un des cinq premiers constructeurs automobiles mondiaux, devrait être encouragée à venir en F1. C’est ainsi que j’aimerais voir l’avenir, avec une durabilité. De l’autre côté, il y a l’équipe Andretti, mais il faut faire preuve de diligence raisonnable…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com