F1 - Red Bull - Max Verstappen n'est pas surpris par le recours de Mercedes après le Grand Prix de Sao Paulo

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le recours déposé par Mercedes pour étudier la manoeuvre limite de Max Verstappen face à Lewis Hamilton au Brésil n'a pas étonné le pilote Red Bull, qui veut se concentrer uniquement sur la piste. Le « droit de révision » demandé par Mercedes après la manoeuvre de Max Verstappen face à Lewis Hamilton au 48e tour du Grand Prix du Brésil n'a pas fini de faire jaser dans le paddock, alors que se profile la troisième course en trois week-ends au Qatar. Le principal intéressé, Max Verstappen, a préféré se montrer aussi calme et philosophe que possible. « Je ne suis pas vraiment surpris par ça. C'est comme ça », a-t-il simplement écarté quand il a été interrogé sur la démarche de l'écurie allemande, qui argue que la vidéo embarquée de Verstappen est un élément nouveau autour de cet incident qui n'avait valu aucune sanction au Néerlandais.

Après avoir confirmé qu'il referait la même chose dans les mêmes circonstances et qu'il aurait sans doute perdu le contrôle de sa voiture s'il avait tenté de tourner plus abruptement, le leader du Championnat (14 points d'avance sur Hamilton) a semblé prêt à évoluer dans un contexte aussi procédurier jusqu'à l'issue de la saison. « Quand il y a deux équipes impliquées, c'est normal (d'avoir des procédures extra-sportives). Moi, je dois me concentrer sur ce qui se passe en piste », a-t-il écarté, minimisant même la portée d'une éventuelle sanction a posteriori - « ce ne serait pas la fin du monde » - qui pourrait lui faire perdre une place sur le résultat d'Interlagos et trois points au Championnat. lire aussi Recours de Mercedes contre Hamilton : le suspense pourrait durer De son côté, Lewis Hamilton n'a vraiment pas voulu s'étendre sur le sujet même s'il a confirmé avoir revu des images et avoir désormais une opinion différente de celle de dimanche. « Honnêtement, je ne veux pas trop en parler. C'était la course précédente, je veux juste me concentrer sur le fait qu'on a réussi quelque chose d'inattendu, a souligné l'Anglais. Je veux mettre toute mon énergie sur la préparation de la voiture pour ce week-end et rien d'autre. » Si les deux protagonistes principaux ont joué la carte de l'apaisement, pas sûr que les deux patrons d'équipe, Toto Wolff et Christian Horner, les imitent ce vendredi lors de leur conférence de presse commune, particulièrement attendue. lire aussi Le classement général du Championnat

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles