F1 - Red Bull - Sergio Perez (Red Bull) : « Je suis toujours en phase d'adaptation »

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Largement dominé par son nouveau coéquipier Max Verstappen, Sergio Perez estime ne pas encore pouvoir donner 100 % de son potentiel au volant de la Red Bull. Alors que les fans de F1 espéraient enfin voir un coéquipier de Max Verstappen mener la vie dure au Néerlandais et que Red Bull a besoin de lui dans sa lutte contre Mercedes, Sergio Perez est à la peine en ce début de Championnat. Et la comparaison avec Verstappen fait mal : le Mexicain a marqué 32 points contre 80 pour le Néerlandais, qui compte également une victoire et quatre podiums, alors que Perez n'est jamais monté sur la boîte. lire aussi De la difficulté du changement d'écurie en F1 À Barcelone le week-end dernier, quand le pilote de la RB16B n°33 ferraillait avec Lewis Hamilton pour essayer de s'imposer, celui de la n°11 bataillait également, mais pour entrer dans le top 5. Ce qu'il a finalement réussi à faire après avoir longtemps lutté avec Daniel Ricciardo. Sergio Perez « Je suis de plus en plus confiant au volant de la voiture » « Ce fut une course intense, j'étais à l'attaque du premier au dernier tour, a commenté l'ancien pilote Racing Point. Mais ça a été très difficile de dépasser Daniel (Ricciardo). Il était très rapide dans la ligne droite, et je suis resté bloqué derrière lui un bon moment, je n'ai pas pu faire la course que je voulais. Nous avons perdu beaucoup de temps, c'était ensuite impossible de nous battre avec les Mercedes et la Ferrari de Leclerc. » Après être resté environ 40 tours derrière l'Australien, Perez a finalement terminé 5e, à neuf secondes du Monégasque. lire aussi Mercedes vs Red Bull, la guerre froide est lancée Dans la lignée de Pierre Gasly et Alex Albon ces dernières années, le Mexicain va-t-il être la prochaine victime de Max la menace ? « Je suis de plus en plus confiant au volant de la voiture, assure Perez. Mais je suis toujours en phase d'adaptation. J'espère bientôt être à 100 %. Et je suis excité à l'idée d'aller à Monaco, surtout dans cette voiture qui a toujours été compétitive là-bas. Je pense que nous avons de bonnes chances de gagner. » lire aussi Le classement des pilotes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles