F1 - Renault - Cyril Abiteboul (Renault) : « McLaren a une meilleure voiture que nous »

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le patron de Renault, Cyril Abiteboul, a reconnu la supériorité de McLaren cette saison, grâce à son châssis. Quatrième la saison dernière, Renault avait des ambitions plus hautes pour 2019, mais l'écurie française va sans doute finir à la cinquième place du Championnat, derrière McLaren. Avec 38 points de retard sur l'écurie anglaise, on la voit en effet mal rattraper ce retard en deux courses (Brésil et Abu Dhabi). Cette saison restera donc une déception pour Renault, qui va être battue par une adversaire qui utilise le même moteur qu'elle. Le classement des constructeurs « McLaren a une meilleure voiture que nous, un meilleur châssis, c'est un fait, a honnêtement reconnu Cyril Abiteboul, le patron de Renault, sur Motorsport.com après le GP des États-Unis. Et je n'ai pas honte de me battre contre elle pour la quatrième place, c'est une équipe fantastique et un grand nom de la F1. Nous devons juste accepter que les choses prennent du temps, que ça nous plaise ou non. La F1 est un sport difficile, très concurrentiel, et le point positif est que nous avons été capables, ces dernières semaines, de progresser au niveau des réglages. Car il n'y a pas eu de développement, la voiture n'a pas changé depuis un moment. » Le calendrier de la saisonToute l'actu de la F1 Pour le Français, le différentiel entre McLaren et Renault se trouve principalement en qualifications : « Ils sont bien plus rapides que nous le samedi, d'au moins une demi-seconde, mais le dimanche nous sommes beaucoup plus proches, voire plus rapides qu'eux. C'était le cas aux États-Unis, au Mexique et à Suzuka aussi, mais ça ne s'est pas forcément vu, à cause de notre position sur la grille, ou de la stratégie. Mais les qualifications montrent le potentiel et les limites de la voiture, et la nôtre, lorsque nous la poussons au maximum, n'est pas très agréable. Nous savons donc sur quoi nous concentrer. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi