F1 - Pour Ross Brawn, le budget plafonné en F1 pimente le Championnat

·1 min de lecture

Le directeur sportif de la F1, Ross Brawn, estime que le budget plafonné institué cette année est une des raisons qui explique ce Championnat très serré. Six pilotes différents se sont imposés cette saison, quatre écuries différentes, et après 16 des 22 courses, seulement six points séparent les deux premiers, Max Verstappen et Lewis Hamilton. Et si les fans ont droit à un Championnat aussi disputé, c'est notamment grâce au budget plafonné que les instances dirigeantes ont institué cette année. « Il n'y a aucun doute dans mon esprit que le budget plafonné (145 millions de dollars, soit 125 millions d'euros, pour 21 Grands Prix) et le changement de règlement ont eu un impact positif sur l'intensité du Championnat, écrit Ross Brawn, directeur sportif de la F1, dans sa chronique sur le site formula1.com. Une équipe ne peut plus investir sans limite, les ressources sont désormais limitées et les écuries sont également concentrées sur la voiture de la saison prochaine, ce qui nécessite beaucoup de temps et de moyens. » « Nous voulons toujours que la méritocratie dirige la F1, que la meilleure équipe gagne. Mais nous ne voulons pas qu'elle gagne simplement parce qu'elle possède le plus gros budget » « Nous voulons toujours que la méritocratie dirige la F1, que la meilleure équipe gagne, ajoute-t-il. Mais nous ne voulons pas qu'elle gagne simplement parce qu'elle possède le plus gros budget. C'est agréable de voir comment les choses sont en train de changer. » En 2022, le budget sera limité à 140 millions de dollars (121 M€), puis baissera à 135 millions l'année suivante (116 M€). lire aussi Toute l'actu de la Formule 1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles