F1 - Saison 2017 - L'hiver très agité de la F1

L'Equipe.fr

Entre l'annonce de la retraite du champion du monde Nico Rosberg, l'éviction de Bernie Ecclestone par Liberty Media, ou la fin de Manor, la F1 a passé trois mois sous tension. Retour sur les grandes dates de l'intersaison.2 décembre 2016 : Rosberg annonce sa retraiteCinq jours seulement après avoir été sacré champion du monde pour la première fois, à Abou Dabi, Nico Rosberg surprend le monde de la F1 en annonçant qu'il met un terme à sa carrière. A 31 ans, alors qu'il vient de rejoindre son père Keke au palmarès, l'Allemand déclare vouloir passer plus de temps avec sa femme et sa fille, et remercie chaleureusement son écurie, Mercedes. Une équipe qui se retrouve à devoir remplacer son pilote au début de l'hiver, un chantier qui va l'occuper de nombreuses semaines.4 décembre 2016 : Lauda tacle Rosberg«Nous lui avons fourni une voiture exceptionnelle pour qu'il accomplisse son rêve, et lui il nous lâche.» La décision de Nico Rosberg de prendre sa retraite reste en travers de la gorge de Niki Lauda, le directeur non-exécutif de Mercedes. «Sa décision laisse un vide énorme dans une excellente équipe. Et ça nous fait passer pour des idiots», ajoute l'Autrichien dans une interview au journal allemand Die Welt.20 décembre 2016 : La rumeur Bottas enfleAlors que Pascal Wehrlein, issu de la filière Mercedes, semblait le mieux placer pour succéder à Nico Rosberg, les rumeurs envoyant le pilote Valtteri Bottas chez l'écurie allemande sont de plus en plus insistantes. Felipe Massa aurait accepté de revenir sur sa décision de prendre sa retraite pour permettre au Finlandais de quitter Williams.11 janvier 2017 : Vasseur quitte RenaultAprès seulement une saison à la tête de Renault, Frédéric Vasseur quitte l'écurie française. Dans un communiqué, les deux parties déclarent se séparer «d'un commun accord», mais ce départ marque les problèmes de gouvernance à la tête de Renault, entre Vasseur, le team principal, et Cyril Abiteboul, le directeur général. L'ancien patron d'ART Grand Prix n'aura tenu qu'une année, marquée par des résultats assez peu probants (huit points marqués, trois top 10 seulement).16 janvier 2017 : Bottas rejoint MercedesDans la même journée, trois transferts sont annoncés. C'est tout d'abord Pascal Wehrlein qui signe un contrat avec Sauber, mettant fin ainsi à la possibilité de le voir chez Mercedes. Moins de deux heures plus tard, Williams annonce que Felipe Massa sort de sa courte retraite pour signer un contrat d'une saison, confirmant ainsi que Valtteri Bottas rejoint bien les Flèches d'Argent. Le Finlandais de 27 ans, après quatre saisons chez Williams, visera sa première victoire, voire plus si affinités, avec sa nouvelle équipe.19 janvier 2017 : La FIA valide le rachat de la F1Le dernier obstacle avant le rachat officiel de la F1 par Liberty Media est franchi avec l'accord donné par la FIA lors du Conseil Mondial extraordinaire organisé à Genève. «Le Conseil Mondial du Sport Automobile a approuvé à l'unanimité le changement de contrôle de Delta Topco Limited, qui passe de CVC Capital Partners à liberty Media Corporation», indique le communiqué de la fédération.23 janvier 2017 : Ecclestone remerciéDans la foulée de l'annonce du rachat officiel de la F1 par Liberty Media, le groupe américain ajoute que Bernie Ecclestone est remplacé par Chase Carey au poste de directeur exécutif. Le Britannique, 86 ans et 40 années à la tête de la discipline, est contraint de se retirer mais garde un poste de président honoraire. «Je suis fier du business que j'ai construit lors de ces 40 dernières années, et de ce que j'ai accompli en F1», écrit-il dans un communiqué.27 janvier 2017 : Manor, c'est la finManor est contrainte de cesser son activité, faute d'avoir trouvé un repreneur. Placée sous administration judiciaire début janvier, l'équipe anglaise, déjà sauvée de la faillite en 2015, ne peut cette fois plus continuer, et licencie tous ses employés. Apparue en 2010 sous le nom de Virgin, avant de devenir Marussia en 2012, Manor avait terminé dernière du Championnat 2016. En manque de liquidités et de sponsors, elle ne peut assurer sa place sur la grille 2017, qui comptera donc dix écuries seulement.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages