La F1 et Silverstone se mettent d'accord pour organiser deux GP

Fabien Gaillard
motorsport.com

La pandémie de COVID-19 a reporté ou annulé les dix premiers Grands Prix de la saison 2020 de F1 et rend difficile l'organisation d'épreuves par la suite en raison des nécessaires mesures sanitaires et politiques qui limitent les activités et les grands rassemblements dans les différents pays. Ainsi, l'objectif de la discipline reine pour tenter de gonfler le nombre de GP tout en s'offrant un cadre serein pour mettre en place les strictes mesures prévues afin que le paddock soit le plus sûr possible est de démarrer la saison par plusieurs courses sur les mêmes pistes.

L'Autriche semble ainsi devoir être le lieu d'accueil des deux premières manches, début juillet, sur le Red Bull Ring. Si la question semblait assez compliquée jusqu'à hier pour Silverstone, envisagé comme le second circuit visité dans cette saison ô combien particulière, le dossier a connu une avancée importante. "Je suis ravi de confirmer que Silverstone et la Formule 1 ont conclu un accord de principe pour accueillir deux courses à huis clos cet été", a ainsi déclaré Stuart Pringle, directeur général du circuit, pour Motorsport.com.

Lire aussi :

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Trois GP absents de la dernière version du calendrier 2020

"Toutefois, ces courses seront soumises à l'approbation du gouvernement, car notre priorité est la sécurité de toutes les personnes impliquées et le strict respect de la réglementation COVID-19. Je tiens à remercier tous nos fans qui nous ont soutenus tout au long de ce projet et à leur assurer que nous sommes déterminés à faire tout ce qui est en notre pouvoir pour aider la Formule 1 à démarrer cet été."

Silverstone est en discussion avec Liberty Media depuis quelques semaines concernant la question commerciale, les deux parties ayant une vision des choses assez divergente quant à l'accord à mettre en place et aux termes de ce dernier dans ce contexte économique particulier. Un compromis a toutefois été trouvé, même si des détails restent à régler.

Les courses devraient se tenir les 26 juillet et 2 août, libérant donc la date initialement prévue pour le GP de Grande-Bretagne, à savoir le 19 juillet, ce qui créerait deux semaines d'écart entre la dernière course en Autriche et la première en Angleterre. Cela reste bien entendu à confirmer puisqu'il faudra que le gouvernement approuve ce plan et le permette.

Le calendrier global provisoire reste fluide, bien que les Pays-Bas, le Canada et Singapour soient absents de la version actuelle. Des sources auprès la F1 ont indiqué que Hockenheim était en stand-by au cas où Silverstone ne pourrait pas accueillir les courses, et on peut supposer que le site allemand maintiendra cette position jusqu'à un stade avancé puis jouera le même rôle pour les autres circuits.

À lire aussi