F1 : Verstappen, Hamilton... Après le scandale d’Abu Dhabi, la FIA annonce du changement

Ce week-end, la Formule 1 retrouve Abu Dhabi. L’année dernière, la course avait fait énormément polémique suite à la gestion de la voiture de sécurité. À l’époque, la FIA avait reconnu dans un rapport des erreurs, sans pour autant revenir sur le résultat final qui avait permis à Max Verstappen de détrôner Lewis Hamilton. Le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, est revenu sur les faits et estime que la Fédération s’est améliorée depuis sur certains points.

Alors que les pilotes s’apprêtent à disputer le Grand Prix d’Abu Dhabi ce dimanche, la controverse de l'année dernière est encore dans toutes les mémoires. La gestion de la Safety Car suite à l’accident de Nicholas Latifi a suscité une énorme polémique, influençant directement le duel entre Lewis Hamilton et Max Verstappen remporté par ce dernier. La FIA avait reconnu une erreur humaine du directeur de cette course : Michael Masi. Mais cette explication n’était pas passée pour tout le monde. Mohammed Ben Sulayem, le président de la Fédération, est revenu sur cet incident.

« Je vous comprends quand vous dites qu’à l’époque, le rapport n’était peut-être pas suffisant »

Dans des propos relayés par MotorSport, Mohammed Ben Sulayem est revenu sur l’incident survenu à Abu Dhabi la saison dernière qui avait fait polémique, et le rapport qui avait suivi, dans lequel la…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com