F1 : Verstappen, Pérez… L’énorme mea culpa de Red Bull

Alors que les rapports entre Max Verstappen et Sergio Pérez sont au cœur des débats, Red Bull a décidé d’assumer toute la responsabilité de ce qu’il s’est passé lors du Grand prix du Brésil. Dans un communiqué publié ce jeudi, l’écurie dirigée par Christian Horner affirme que les événements survenus à Interlagos sont de son fait.

À la lutte avec Charles Leclerc pour la deuxième place du championnat, Sergio Pérez n’a pas pu compter sur l’aide de Max Verstappen. Dans le dernier tour du Grand Prix du Brésil, le Néerlandais a refusé d’exécuter les consignes de son équipe, lui demandant de laisser sa position à son coéquipier. Pour trouver les raisons de ce choix, il faudrait remonter au GP de Monaco en mais dernier. Quand bien même, Red Bull a décidé de porter toute la responsabilité de ces événements.

« Nous n'avions pas envisagé la situation »

« En tant qu'équipe, nous avons commis quelques erreurs au Brésil. Nous n'avions pas envisagé la situation qui s'est déroulée dans le dernier tour et nous n'avions pas convenu d'une stratégie pour un tel scénario avant la course. Malheureusement, Max n'a été informé qu'au dernier virage de la demande d'abandon de position sans que toutes les informations nécessaires aient été relayées. Cela a mis Max, qui a toujours été un joueur d'équipe ouvert et juste, dans une situation compromettante avec peu de temps pour réagir, ce qui n'était pas notre intention. Après la course, Max a parlé ouvertement et honnêtement, ce qui a permis aux deux pilotes…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com