F1 : Verstappen, Pérez… Les raisons des tensions chez Red Bull

Alors qu’il lui a été demandé de laisser sa position à Sergio Pérez, dans le dernier tour du Grand Prix du Brésil, Max Verstappen a ignoré les consignes de son équipe. Le Néerlandais a terminé 6e, juste devant son coéquipier, privant ainsi ce dernier de points précieux dans sa lutte avec Charles Leclerc pour la deuxième place du championnat des pilotes. S’il n’a pas souhaité donner les raisons de ce refus, la rancœur du double champion du monde envers son coéquipier daterait du Grand Prix de Monaco.

Tout allait bien pour Red Bull. Max Verstappen étant d’ores et déjà champion du monde et l’écurie dirigée par Christian Horner ayant également remporté le championnat constructeur, l’objectif de cette fin de saison était de permettre à Sergio Pérez de finir deuxième au classement des pilotes. Pourtant, le Grand Prix du Brésil a fait ressortir certaines tensions chez Red Bull. Alors que Charles Leclerc a terminé 4e et le Mexicain 7e, les deux hommes sont désormais à égalité de points, avant la dernière course de la saison le week-end prochain à Abu Dhabi. Sergio Pérez aurait pu conserver une petite avance au classement, si Max Verstappen, 6e à l’arrivée, avait daigné lui laisser sa position.

Verstappen refuse de laisser sa position à Pérez

Ce qui a d’ailleurs été demandé au Néerlandais, mais ce dernier a répondu : « Je vous ai déjà…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com