F1 : Vestappen pousse un coup de gueule retentissant

Champion du monde après une saison 2022 largement dominée, Max Verstappen va tenter de conserver son titre en 2023 et ainsi devenir triple champion du monde de Formule 1, ce qui constitue déjà un exploit. S'il a brillé lors de la précédente saison, le pilote néerlandais ne raffole pas des circuits urbains et estime qu'ils sont déjà trop présents dans la catégorie reine du sport automobile.

En 2021, Max Verstappen a remporté son premier titre de champion du monde après un duel légendaire avec Lewis Hamilton. En 2022, le scénario fut bien différent tant le pilote néerlandais a surclassé la concurrence. Toutefois, lors de ces deux saisons et plus généralement depuis ses débuts en F1, Max Verstappen concède prendre peu de plaisir sur les circuits urbains.

Des monoplaces inadaptées aux circuits urbains

De plus en plus, la Formule 1 tend vers des circuits urbains. On pense notamment aux récentes arrivées du GP de Miami ou encore de Djeddah, ce qui ne réjouit pas Max Verstappen : «C’est très délicat, surtout lors des qualifications à Monaco. Lorsque vous êtes à la limite, il est très difficile de boucler un bon tour. Avec ces nouvelles voitures, piloter sur un circuit urbain est devenu la pire expérience qui soit. Parce qu’elles sont trop lourdes, trop rigides», a expliqué le pilote Red Bull avant de préciser : «Je pilotais à Singapour, qui est portant un tracé exceptionnel que j’adore, et j’étais très déçu du comportement de la voiture comparé à 2015 ou 2016, où elle était plus agile…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com