Voici comment la F1 veut endiguer le "marsouinage" pour 2023

Voici comment la F1 veut endiguer le "marsouinage" pour 2023
![CDATA[]]

Nous vous en parlions ici, la FIA avait annoncé la mise en place d'un "plan d'action" pour lutter plus efficacement contre le "marsouinage", ou porpoising en anglais.

La mauvaise surprise de 2022...

Ce phénomène s'est manifesté dès les premiers tours de piste aux essais hivernaux de la saison 2022. Les écuries se rendirent compte que le profil aérodynamique, revu en profondeur, de leurs nouvelles monoplaces engendrait des rebonds à haute vitesse.

Ces sauts, comme être assis sur un trampoline, sont le résultat d'un phénomène aéro (on vous explique tout ici) qui n'avait plus été vu en F1 depuis le bannissement des monoplaces à effet de sol, et leurs fameuses "jupes", au début des Années 1980.

La sécurité des pilotes en question

Si plusieurs écuries sont parvenues à réduire le problème, le "marsouinage" persiste tout de même sur la majorité des voitures du peloton. Une première sonnette d'alarme fut tirée par les pilotes, dont George Russell, après des douleurs au dos.

L'une des images les plus marquantes de la première partie de saison...Lire la suite sur Sport Auto

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles