F1 : Victime de racisme, Hamilton lâche un témoignage poignant

Depuis plusieurs années maintenant, Lewis Hamilton est un fervent militant de la lutte contre le racisme. Le pilote de Mercedes condamne toute discrimination contre la couleur de peau de quelqu'un. Le Britannique a d'ailleurs révélé avoir été victime de racisme dans sa jeunesse, notamment à l'école, et cela l'a forgé.

Septuple champion du monde de F1, Lewis Hamilton est un fervent militant des causes qui lui tiennent à coeur. Depuis de nombreuses années, le Britannique se bat notamment contre le racisme. Le pilote de Mercedes condamne toute forme de discrimination concernant la couleur de peau. Et ce combat, il le mène sans doute aussi fermement à cause de son enfance assez difficile.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Je ne voulais pas que mon père pense que je n’étais pas fort»

« Le racisme quand j’étais enfant ? Je ne me sentais pas capable de rentrer chez moi et de parler à mes parents. Je ne voulais pas que mon père pense que je n’étais pas fort. J’étais déjà victime d’intimidation à l’âge de six ans. Je pense qu’à l’époque, dans cette école, j’étais probablement l’un des trois enfants de couleur, et les enfants plus grands et plus forts qui me maltraitaient me bousculaient souvent » avoue d’abord Lewis Hamilton dans le Jay Shetty podcast.

«Les professeurs me disaient, ’tu ne seras jamais rien’»

Le pilote de Mercedes ajoute que même les professeurs…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com