La F2 et la F3 passent à trois courses par week-end

Basile Davoine
·2 min de lecture

Une série de modifications a été officialisée pour la F2 et la F3 avec pour objectif essentiel la maîtrise des budgets, notamment en abaissant la facture pour la location des moteurs et le recours à des pièces de rechange. Des économies seront également réalisées au niveau logistique, puisque le calendrier se limitera à huit meetings en F2 et sept en F3.

En faisant passer de deux à trois le nombres de courses disputées sur chaque circuit, le total de 24 épreuves sera conservé pour la F2 tout en diminuant les coûts de déplacement. En revanche, les deux championnats ne se croiseront plus et rouleront lors de week-end différents, sans quoi le planning serait trop chargé en marge d'un Grand Prix de Formule 1. Un principe d'alternance sera donc mis en place puisqu'il est toujours question pour l'une ou l'autre de ces deux formules de promotion d'évoluer en lever de rideau de la F1. Le format précis des trois courses ainsi que le barème de points qui en découlera seront en revanche annoncés ultérieurement.

Lire aussi :

Théo Pourchaire va faire ses débuts en F2 avec HWA

"L'une de nos valeurs fondamentales depuis le lancement du GP2 en 2005 a été la maîtrise des coûts", rappelle Bruno Michel, PDG de la F2 et de la F3. "Les mesures que nous annonçons sont cruciales car elles ont une incidence sur la manière dont se gère le championnat, mais aussi sur le calendrier et sur le programme des week-ends. De plus, les équipes qui évoluent actuellement dans les deux championnats auront la possibilité de mutualiser leurs ressources humaines entre les deux catégories afin d'économiser davantage. Nous sommes convaincus que cela doit être fait et mis en place aussi vite que possible afin d'assurer la stabilité des deux championnats dans les années à venir.

Par ailleurs, toujours dans un souci de réduire les coûts et sous réserve d'une ratification par le Conseil Mondial du Sport Automobile, les promoteurs ont décidé de figer les caractéristiques techniques des monoplaces de F2 pour trois années supplémentaires, soit jusqu'au terme de la saison 2023. Concernant la F3, un nouveau cycle de trois ans avec les mêmes monoplaces qu'aujourd'hui devrait débuter en 2022, soit jusque fin 2024.