Fabien Centonze (Nantes) pourrait être absent de 4 à 6 semaines

Fabien Centonze sous le maillot du FC Metz la saison dernière. (J. Prévost/L'Équipe)

Recruté en qualité de joker par le FC Nantes, Fabien Centonze devra patienter avant de faire ses premiers pas sous le maillot nantais. En cause : un déficit musculaire aux deux ischio-jambiers.

Fabien Centonze s'est officiellement engagé jeudi pour cinq saisons avec le FC Nantes mais les supporters nantais devront encore patienter avant de le voir à l'oeuvre. Lors de sa visite médicale, les IRM passées par le latéral droit ont révélé un déficit musculaire au niveau des deux ischio-jambiers. Il ne souffre d'aucune déchirure et ne sera pas opéré mais il devra suivre un protocole de réathlétisation. La durée de son absence pourrait être comprise entre quatre et huit semaines. Dans l'entourage du joueur, on espère que cela sera un peu plus tôt.

lire aussi

Le calendrier de la L1

Dans l'absolu, Centonze pourrait être apte à jouer dès maintenant. C'est ce que nous a assuré un dirigeant messin le jour de l'officialisation de son départ en rappelant que le joueur était titulaire à Bastia le 17 septembre dernier. Une version que ne réfute pas le clan du joueur. Au vu des IRM, le risque qu'il se blesse a cependant été jugé trop important et la décision a été prise par le staff médical du FC Nantes de prendre le temps nécessaire.

Absent plus de 100 jours la saison passée

La saison passée, Centonze avait été absent 101 jours après avoir été touché à l'ischio début janvier, avant de rechuter début mai parce qu'il avait repris trop tôt contre Montpellier à la demande du club grenat, engagé à l'époque dans une lutte pour son maintien.

lire aussi

Le classement de la L1

Alors que le FC Nantes s'était déjà positionné au mois d'août pour le recruter, la manière dont les dirigeants nantais ont tenu parole dans ce dossier a été particulièrement appréciée par le joueur. Les contacts ont été constants depuis la fin du mercato. Présent à Paris lors de la visite médicale du joueur, le DG Franck Kita n'a pas non plus tenté de renégocier avec Metz après avoir constaté que Centonze ne serait pas opérationnel dans l'immédiat. « Je voulais vraiment venir à Nantes. Mon choix était centré sur Nantes depuis un moment. Je suis super heureux de rejoindre le club et de retrouver la L1 », a souligné le principal intéressé lors de sa présentation à la presse ce vendredi midi.