Fabien Galthié sur Vakatawa : « Virimi a fait rêver beaucoup d'enfants »

Fabien Galthié ce mardi en conférence de presse. (Baptiste Paquot/L'Équipe)

Particulièrement ému, Fabien Galthié a rendu un hommage vibrant à Virimi Vakatawa mardi. Le sélectionneur de l'équipe de France a tenu à souligner les qualités sportives et humaines du trois-quarts centre international, qui souffre d'un problème cardiaque.

Fabien Galthié a évoqué ce mardi la fin de carrière, en raison d'une anomalie cardiaque, de Virimi Vakatawa, l'un des hommes forts de son début de mandat de sélectionneur du XV de France. Présent en conférence de presse aux côtés du trois-quarts centre, il a avoué avoir été frappé par l'appel du joueur lundi qui lui a annoncé la nouvelle au téléphone.

« Je suis assez ému, a commencé l'ancien demi de mêlée, la gorge nouée. C'est particulier. Le destin a fait que Virimi aura fait ses trois derniers matches avec les Barbarians Britanniques et l'équipe de France au Japon. »

lire aussi

Virimi Vakatawa met un terme à sa carrière en raison d'un problème cardiaque

Il est ensuite revenu sur le rôle et l'image renvoyée par Virimi Vakatawa, joueur taiseux mais spectaculaire au centre du terrain. « Nous, l'équipe de France, on fait rêver les enfants. Et Virimi a fait rêver beaucoup d'enfants. Il a été un des joueurs clés de notre histoire. Je pense au moment où on a remis les maillots, où on avait chacun parlé de nos origines. Je me souviens aussi du match face à l'Angleterre où tu as joué avec (Levani) Botia, avec lequel tu n'avais plus joué depuis l'adolescence. Je voulais te rendre hommage au nom du rugby français. Tu vas nous manquer. »

Fabien Galthié à propos de Virimi Vakatawa

« Il a été parmi les meilleurs joueurs en 2020 et 2021. Personne ne pourra lui enlever »

Le centre d'origine fidjienne, arrivé en France à l'âge de 17 ans, a été l'un des joueurs les plus expérimentés dans une équipe de France jeune. Il est devenu « un taulier », et n'a pas hésité à prendre « le lead, même s'il est discret et tourné vers l'équipe ».

« Il a assumé son rôle de grand joueur avec un beaucoup de finesse, a poursuivi Fabien Galthié. Il a été un des meilleurs joueurs du monde en 2020 et 2021. Personne ne pourra lui enlever. Ce n'est pas tout : il a toujours été à la hauteur dans les moments difficiles comme dans les bons moments. Il suffit de regarder les images des matches, et quand on le voit jouer, on comprend le joueur qu'il a été. »

Le problème était connu depuis trois ans

L'ancien coach toulonnais a révélé que le staff du quinze de France avait été informé en amont de la Coupe du monde 2019, sans que cela ne remette alors en cause la carrière de Virimi Vakatawa au niveau international. « J'ai appris la nouvelle hier, d'un coup, assure le sélectionneur. On avait été informé en 2019, mais ça avait été évacué et plus jamais évoqué depuis. »

L'international français aura accumulé 32 sélections depuis sa première cape en 2016, face à l'Italie (23-21). Au moment de constituer la liste pour les tests de novembre, Virimi Vakatawa ne sera plus disponible. « J'ai pensé au moment, au mois de novembre, où on sera réuni, et où je penserai à lui... », a glissé Fabien Galthié, avant d'être incapable de finir sa phrase, la gorge nouée par l'émotion.

lire aussi

Virimi Vakatawa, une carrière hexagonale en dix dates